Messages

Affichage des messages du mai, 2009

Un lilas enchanté

Image
Notre fille aînée a célébré ses deux printemps il y a quelques jours. Heidi, une grande amie à moi, horticultrice aussi, lui a offert un magnifique cadeau : un lilas nain. Il s'agit plus précisément d'un Syringa x 'Tinkerbell', issu de la famille des S. meyeri'Palibin'. Cette nouvelle variété, dont on pourrait traduire le nom par "Fée clochette", est vraiment jolie. Elle offre de belles panicules rose cerise au début de l'éclosion des fleurs qui lentement deviendront rose pâle. Heidi a choisi cette plante en sachant qu'elle fleurirait chaque année pour l'anniversaire d'Alicia. C'est joliment songé !

Nous avons planté l'arbuste sur le coin de la maison, entre la façade et le mur est. Il recevra beaucoup de soleil en matinée. À maturité, il devrait atteindre les 5 pieds par 5 pieds (1,5 m x 1,5m) et ne devrait pas, comme son congénère le lilas commun, faire des rejets à son pied. C'est un arbuste vraiment magnifique avec ses p…

Les premières fleurs des prés fleuris

Image
Alors que la plupart des gens ronchonnent parce qu'il pleut, moi, je suis très heureuse pour nos prés fleuris. Nous avons trois grandes plates-bandes en façade de la maison qui ont chacune leur pré fleuri avec leurs caractéristiques.

Pour ceux et celles qui s'y connaissent pas trop sur le sujet, un pré fleuri est une recomposition d'une prairie, ou d'un champ si vous aimez mieux, mais attention, l'adjectif fleuri ici a beaucoup d'importance ! Ce n'est pas un champ de mauvaises herbes (quoiqu'il y en a de très belles !), c'est un concentré de plantes florifères qui donnent un spectacle coloré tout l'été. 

Notre premier pré est la butte, située au centre du terrain. Nous l'avons ensemencé en juin 2008 et nous avons tellement aimé l'effet qu'on a décidé d'ajouter deux autres prés, soit un dans la plate-bande en quart de cercle encadré par nos nouveaux sentiers de pavés et le stationnement (pré 2 en photo), ainsi que la plate-bande …

I like tomatoes, he likes tomatoes...

Image
On entend cette chanson de Louis Armstrong dans le film When Harry met Sally "I like tomatoes, he likes tomatoes..." Dans mon cas, ce serait "She likes tomatoes" parce qu'avec mes 20 plants de tomates plantés ici et là dans la cour, j'ai l'air d'une junkie de la tomate ! Ce matin, je finissais de planter les tomates acclimatées : on met un peu de compost de crevette et de coquilles d'oeuf au fond des trous, on tapote la terre autour du plant dont la tige est légèrement enterrée (le plant sera plus solide avec plus de racines !), on leur procure un bon arrosage (ou une pluie abondante qui s'y met quand on finit de planter, c'est idéal) et on leur souhaite bonne chance !
Là, ce sont mes piments, mon basilic, mes cléomes, mes nicotines ainsi que mes cobées qui s'acclimatent à la vraie vie; je les ai déposés sur ma table de patio et quand Galarneau sort, je leur évite un coup de soleil en déployant le parasol. D'ici deux, trois jours …

Petit potager pour petites mains

Image
Aujourd'hui, les petites mains des enfants de la garderie de ma fille ont mis en terre de précieuses semences. Dans quelques jours, nous verrons sortir de terre les belles pousses des haricots, des bettes à carde et des capucines. Nous avons aussi planté trois plants de tomates de ma collection; les enfants ont mis quelques coquilles d'oeufs au fond des trous et Manon et moi on s'est chargé de planter les tomates fragiles, mais qui on fait tout de même leur preuve en passant la semaine dernière dehors.

Ce fut une vraie petite partie de plaisir accompagnée de "oh ! y'ai éyappé ma gaine", "À moi, à moi" (parce qu'ils voulaient tous semer en même temps !) et de "Oh ! un vè de tê"( bravo ma fille t'a bien retenue la leçon sur ces petites créatures utiles !)
Des petits bâtons de popsicles colorés indiquent qu'il y a présence de graines dans le sol, mais c'est toujours fascinant de savoir que de si petites choses toutes dures renfe…

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Image
Dans un billet du mois de janvier 2009, je parlais d'un truc loufoque : une corbeille pour faire pousser des tomates à l'envers. Je disais dans ce billet que si quelqu'un achetait ce gadget qu'il me fasse part de son expérience. Eh bien, ma requête a été entendue et mieux encore ! 
Un Français, Alain Moiroud, m'a fait parvenir des photos de son pot suspendu qu'il a lui-même confectionné. Je désirais donc vous faire part de son bricolage et éventuellement, du rendement de son plant de tomate, mais ça évidemment vous ne le saurez qu'à la fin de l'été...
Voici dans ses mots comment il a réalisé son pot :
"Un cache pot à 2 euros en grande surface, un trou de 5 cm à la scie cloche dans le fond et 3 morceaux de fil à linge blanc, 2 feuilles de géotextile dans le fond pour éviter que la terre ne parte lors de l'arrosage et voilà une tomate suspendu pour moins de 5 euros" Bon bricolage ! Photos gracieuseté de M. Alain Moiroud

Encore une idée de récupération !

Image
Ahhhh ! Je suis pas mal fière de cette nouvelle réalisation ! Un sentier de dalles récupérées ! Vous savez ces dalles de béton bien ordinaires de 18 pouces de côté qu'on achète dans tout bon centre de rénovation qui se respecte? Eh bien, j'en avais 18 de ces dalles qui étaient placés en une terrasse qui ne nous servaient pas. Cette terrasse avait peut-être été utile jadis à l'ancien propriétaire, mais ne l'était plus pour nous. J'ai donc enlevé les dalles et en les retournant, j'ai constaté qu'elles avaient un petit air de fausse pierre bien jolie, comme vous voyez sur les photos.  Alors voilà j'ai tiré une corde pour bien m'aligner, j'ai ameubli la terre où j'allais poser ces "pierres" et j'ai placé chaque dalle à intervalle régulier...
Je suis donc très fière de vous montrer le tout. Maintenant, on a un beau petit sentier qui nous conduit du stationnement à l'arrière de la cour et tout ça pour pas un sous !
Éventuellemen…

En fleurs en cette fin de mai

Image
Dorénavant, je ferai un court billet de ce qui fleurit ou embellit (parce que les feuillages aussi peuvent être superbes, hein ?) notre jardin. Voici donc celles qui se donnent en spectacle depuis le 17 mai :
Muscari (Muscari armeniacum) Petites fleurs bleues (ou blanches) de 20 cm de haut pour 5 cm de large, doucement parfuméesBulbe printanier, dont l'espèce est originaire des régions méditerranéennes et de l'Asie mineure. À planter à l'automneAime sol riche, bien drainé et frais, aux endroits ensoleillé ou semi-ombragéSe multiplie aisément, diviser seulement lorsque les touffes sont serrées.

Sceau-de-Salomon (Polygonatum multiflorum) Espèce eurasienne avec tiges arquées de 1m de longFleurs crème à l'extrémité verte réunies en pair ou plus (jusqu'à 5), en grappesVivace qui aime les sols calcaires, mais peut devenir envahissante dans tout type de sol
Ancolie du Canada (Aquilegia canadensis) Originaire de l'est de l'Amérique du Nord, présentes dans les collines mo…

Du fumier et des tomates

Image
Mercredi dernier, j'allais à la 'cueillette de fumier'...C'est le même M. Temps des sucres qui m'a gentiment offert la possibilité de venir chercher sur sa ferme de la terre enrichie de fumier de vache. Lui-même utilise cette même terre pour cultiver ses annuelles et il m'a dit qu'il n'avait fallu qu'un plant de tomates pour satisfaire leurs besoins tant il avait produit !


Comme le fumier n'est pas acheminé directement dans un enclos en béton (ce qui sera fait éventuellement), celui-ci s'écoule entre deux carrés de forêts, vers les terres. Évidemment, on ne doit pas prendre le fumier pur, sous peine de brûler les pauvres racines des plantes. Steve m'a montré qu'il fallait plutôt prendre la terre qui avait "bu" le fumier, plus spécifiquement, la terre sur laquelle poussait du chénopode blanc (Chenopodium album), communément appelé le chou gras. Il n'a eu qu'à scalper les jeunes plantes adventices du terreau, puis à pe…

Jardiner avec Internet

Image
Comme vous avez pu remarquer, j'ai fais une liste de sites internet intéressants pour le jardinier, liste qui s'allonge un peu plus avec le temps. Mais je viens tout juste de tomber sur un blogue, celui de La Magasineuse, qui a fait dernièrement une jolie liste de sites qui pourraient vous plaire. 
Que ce soit pour l'achat en ligne de semences, de pots ou de livres, vous trouverez quelques nouveaux liens pour le curieux ou la curieuse en vous...et l'acheteur-compulsif aussi !
La magasineuse Idéal à consulter par jours de pluie...

Retour sur les tomates et autres semis

Image
Il y a tant à faire au jardin que j'ai (encore une fois) négligé de vous faire un suivi sur mes semis ! Je vous parlais le 16 avril du premier repiquage de tomates, plus précisément des variétés 'Galina' et 'Iberville'.  J'étais heureuse du très bon taux de succès de mes semis. Ma troisième variété, mais non pas la moindre, la 'Matt's Wild Cherry' , a toutefois pris un peu plus de temps avant d'être prête à subir un déménagement et c'est environ deux semaines plus tard que je repiquais cette variété.
Jusqu'à tout récemment, tous mes plants de tomates poussaient merveilleusement bien sur le bord d'une fenêtre très lumineuse du sous-sol. Mais depuis une semaine, les pauvres sont comme des adolescents, très élancés, avec un air un peu dégarni et les tiges un peu molles (comme sur la première image)... Le 12 mai je repiquais donc pour la deuxième fois, certains plants de 'Galina' et 'Iberville', la 'Matt's' a…

Les petits sauvages

Image
J'ai la grande chance d'habiter à quelques pas d'un parc magnifique, le Parc régional des îles de St-Timothée. Nous avons acheté notre maison pour le coin champêtre, sans savoir que ce parc existait. Sa découverte a tout simplement confirmé que nous étions à la bonne place. La principale île s'appelle Papineau et, à part d'avoir une plage très achalandée l'été avec une qualité des eaux superbe,  elle possède une érablière à caryers. Vous y marchez comme dans une cathédrale de verdure, c'est magnifique. J'y suis allée ce matin faire ma petite marche de reconnaissance printanière et voir qui de notre flore montrait ses couleurs... Voici les indigènes que j'ai croquées avec l'oeil de mon appareil photo... La jolie petite violette jaune trouvée dans une éclaircie  est soit une Viola pensylvanica, soit une V. pubescens ou  fort probablement une V. tricolor : malheureusement, je n'ai pas pu recueillir assez d'infos car j'avais Bébé avec moi…

Planter un arbuste : deux écoles de pensée

Image
Moi qui écrivais il y a quelques jours que je me devais d'être patiente dans la réalisation de la façade, je n'ai pas pu m'empêcher de quitter la pépinière hier avec sous le bras un Amelanchier canadensis. Croyez-moi j'y étais allée seulement pour acheter un sac de semences à gazon pour l'ombre...

Et puis, sur mon plan d'aménagement, j'avais déjà prévu un espace pour ce bel arbuste qui très bientôt fleurira.
Comme il pourrait atteindre les 3 mètres de largeur et les 6 mètres de hauteur, nous lui avons réservé un bel espace au milieu du terrain de la façade. L'Amelanchier tolère à peu près tous types de sols (le nôtre étant acide et argileux) et il est fort rustique (on le retrouve en zone 2 !). Et puis...c'est un de nos arbustes indigènes !
*** En creusant le site du futur locataire, je pensais à ce prof en horticulture qui nous parlait des deux écoles de pensée au sujet de la plantation d'arbres et d'arbustes. La première école préconise de pla…

L'aménagement de la façade...où en est-on ?

Image
Je réalise que le mois de mai, et dans le cas de cette année le mois d'avril également, sont des moments vachement occupés ! Je vous jure, le soir je me couche en faisant une liste sans fin de ce que j'aimerais réaliser le lendemain : semer tel truc, bêcher telle plate-bande, tailler cet arbuste...aïe aïe aïe, pas facile de tout faire !

Dans cet ordre d'idée, j'aimerais avoir plus le temps de prendre le temps d'écrire ce qu'il advient de l'aménagement de la façade. Alors voici un petit compte-rendu : - Lundi, je semais le thym serpolet (Thymus serpyllum), qui sera une des plantes non-indigènes de la façade parce que nous la voulions tellement ! D'ailleurs, je crois que je n'aurais guère le choix d'y aller progressivement dans la réalisation du commandement #1 "Les indigènes, tu primeras", car il est plus facile de garnir la plate-bande dans les premiers temps avec les dons et les trouvailles. Bon, c'est la vie ! Je remplirai les plat…

Des tulipes pas de fleurs

Image
Je me suis encore faite avoir cette année ! J'étais toute excitée de voir surgir de la plate-bande Est de belles tiges vertes de bulbes. Je me disais : "Tiens, je ne me souviens pas d'avoir planté ces bulbes-là l'automne passé... Qu'est-ce que c'est ????" 

À mesure que le feuillage se développe, ma mémoire me revient: ce sont des tulipes qui ont été plantées jadis par l'ancien propriétaire. Puis, alors que tous mes voisins voient leurs tulipes s'épanouir dans des couleurs flamboyantes, les miennes demeurent inexorablement vertes...et sans fleurs !
Eh oui! la plupart des tulipes arrêtent de fleurir après quelques printemps. Elles sont si bien programmées à donner le meilleur d'elles-mêmes, qu'elles s'en épuisent les pauvres ! Mais elles ne sont pas toutes comme ça. La Tulipa viridiflora serait une des exceptions ; grâce à ses minces bandes chlorophylliennes sur les pétales (qui doivent être en fait d'anciennes sépales...) elle réussit…