Messages

Atelier gratuit sur la récolte de semences

Image
Il me fera plaisir de vous initier aux joies sans fin de la récolte de semences le jeudi 13 septembre 2018 dès 18h, à Salaberry-de-Valleyfield. Récolter ses semences signifie autonomie, abondance et partage : on aime ça !
Ce sera aussi l'occasion d'admirer et de renflouer la récente bibliothèque de semences qui est située à la succursale de Saint-Timothée. Profitez-en pour apporter des fleurs séchées avec des graines de votre jardin et on pourra les récolter ensemble et en faire profiter la communauté.
Réservez votre place rapidement en téléphonant au 450-370-4860
Voir l'événement organisé par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et la Bibliothèque Armand-Frappier sur Facebook. 

Jardiner vous fait-il du bien ? Un sondage gagnant sur le jardinage

Image
Agriurbain vous propose de répondre à un sondage sur le bien-être sur le jardinage. En y répondant, vous courez la chance de gagner une place à l'École d'été sur l'agriculture urbaine de Montréalou l'une des cinq places pour une visite du projet de la ferme urbaine sur le toit du Palais des congrès de Montréal. Pour le tirage vous devez répondre au sondageavant le 15 août. Faites vites et diffusez la bonne nouvelle ! Lien vers le sondage : https://fr.surveymonkey.com/r/XQK7YJK  Pour en savoir + - École d'été en agriculture  - Laboratoire sur l'agriculture urbaine

Visitez le Malmö Garden Show en photos !

Image
3 Juin 2018. Pincez-moi, je suis à Malmö, Suède et j'ai un rare moment de liberté durant le sommet sur le développement durable, le Y2Y Summit. Je rêvais d'avoir quelques heures pour m'évader dans un événement dans lequel, déjà depuis le Québec, je mourrais d'envie d'y faire le saut : le Malmö Garden Show
De Stapelbäddsparken (un des plus beau skatepark au monde!) je file vers le parc du Malmöhus Castle (toujours debout, c'est le plus vieux château de la Renaissance en Scandinavie). Le soleil est accablant. Les Suédois sont eux-mêmes surpris par cette température exceptionnelle qui dure depuis des jours. Pour le chemin, j'ai l'ami Google Maps sur mon iPad, mais je réussis quand même à me perdre : l'application ne sait pas qu'il y a de la construction dans le secteur ! C'est un gentil Brésilien tatoueur, Djemil, qui me guidera jusqu'au lieu. Nous conversons sur les moeurs des Suédois et leur accueil des immigrants.
Arrivé au parc, Djem…