Messages

Affichage des messages du 2013

Laisser son enfant jouer avec sa nourriture

Image
Il y a quelques jours, j'ai surpris quelques haricots jaunes dehors. Non, ils n'étaient pas tendres et savoureux, mais plutôt secs et d'une couleur peu appétissante! Mis de côté sur le comptoir de la cuisine, mon plus jeune les a remarqués et s'est mis à les palper. Froush, froush, froush! Hop, hop! Deux, trois graines au tégument blanc et doux tombent devant lui. Il n'en faut pas plus pour qu'il trouve l'activité plaisante. Je lui propose un bol afin qu'il y dépose ses trouvailles et voilà que j'ai un travailleur concentré qui à son insu prépare les récoltes qu'il mangera l'été prochain...
Et vous, quelles semences avez-vous conservées de votre jardin cet automne?

La nature passe du dehors au dedans

Image
Décorer sa maison avec des touches d'éléments provenant de la nature est quelque chose de très tendance. Au-delà de l'action de faire ce qui est à la mode, exposer dans son cocon des assemblages d'éléments naturels ou tout simplement mettre en valeur une branche, des noix, des feuilles ou les fruits  secs d'herbacées permet de donner de la chaleur à son environnement spécialement durant la saison froide. J'ajouterai même que l'élaboration ou la simple disposition des ces éléments nous rapprochent de la nature dans sa diversité: poser son regard, toucher, explorer les formes, les textures, reconnaître les odeurs de ces matières naturelles est en soi une expérience pour nos sens. Les exposer chez soi nous permet de ressentir des détails qui n'auraient pas été appréciés autrement.
Pas besoin d'être très malin pour intégrer une branche, faire une couronne ou une guirlande (cliquez sur les liens pour vous aider dans votre projet). On y va avec ce qu'on …

Cinq choses à ne pas faire à l'automne

Image
1. Penser que le gel n'arrivera pas
Il y a des rêveurs, comme moi, qui constatent que l'automne est présent, mais qui s'accrochent aux quelques degrés et s'imaginent qu'il en sera ainsi pour encore bien des jours. Non! Le premier gel de l'automne arrivera très bientôt (s'il n'a pas déjà eu lieu) emportant avec lui le persil italien qui était si magnifique et vous fera courir pour planter les derniers bulbes, spécialement ceux de l'ail. Il fait beau? Il ne faut pas relâcher et faire le maximum de tâches avant que le froid glacial ne gâte le plaisir de travailler dehors.

2. Se dire qu'il n'y a plus rien à voir au jardin
Faux. À ses débuts, l'automne est une période de contrastes, de couleurs chaudes sur fond d'air frisquet.  Si vous avez pris soin de planter quelques graminées, vous êtes alors récompensés d'un des plus beaux spectacles avec elles. À l'heure où le soleil décline, j'aime aller prendre quelques minutes pour per…

Des vedettes qui passent inaperçues

Image
Il y a toutes sortes de bonnes raisons d'adopter la flore indigène. Pour moi, l'une des raisons qui prime avant toutes les autres, c'est la façon qu'elles ont de me faire sentir chez moi. J'ai en tête ce moment où déboussolée d'un frais retour d'Australie, j'ai vu par la fenêtre du train qui me ramenait à ma ville natale des verges d'or. La vue de ces belles têtes dorées a été ma première ancre: elles faisaient partie du paysage de ma mémoire. Semblable fait vécu: cela faisait des semaines que depuis l'État de la Géorgie mon conjoint marchait vers le Maine sur le Sentier des Appalaches, quand il vit enfin son premier bouleau. Ah! Jamais il n'aurait pensé que la vision de cet arbre le ferait instantanément sentir près de chez lui. Ce sentiment ne vous est probablement pas étranger.

Malgré cet élément rassembleur, la reconnaissance d'un milieu végétal auquel sont attachés maints souvenirs, savons-nous si bien qui sont ces habitants indigè…

Samedi prochain, laissez votre marque!

Image
Vous voulez donner un coup de pouce à la biodiversité de Montréal, planter un arbre à la mémoire d'une personne chère ou vous défouler après une semaine pénible au boulot en extirpant des ormes de Sibérie et des nerpruns? Vous pourrez faire l'une de ses actions (et pourquoi pas toutes) samedi le 12 octobre au Champ des Possibles
Pour plus de détails, consultez leur site ici.

Aimez-vous célébrer le succès?

Image
Moi oui!
Emballée par les idées mises de l'avant par  le mouvement Incredible Edible ou Incroyables Comestibles, j'ai décidé de devenir ambassadrice dans ma ville. L'aventure a débuté avec un potager sur le terrain de l'école de mon aînée, potager en partie rempli de plantes semées par les enfants. 
Au début, les résidents des alentours étaient bien intrigués de ce potager libre-service. Les moins gênés ont rapidement reconnu que c'était fantastique de venir cueillir une laitue, du persil ou des oignons gratuitement. Puis le mois de juillet se faisant chaud, les aubergines, les concombres, la bette à carde, les haricots verts et violets, les zucchinis, le chou frisé et les tomates cerises ont trouvé goûteurs. 
Entretenu en moyenne par 5 bénévoles (merci Marthe, Jaime, Mélanie et Annie!) durant l'été, le potager a su être généreux. Mes dernières visites d'entretien m'ont fait rencontrer plusieurs gens de mon village, enfants, parents et retraités. Chaqu…

Tomate chérie!

Image
Un jardinier sans tomate, cela se peut-il? Tôt ou tard, le curieux au jardin aura l'ambition de réussir la culture de ce fruit exigeant. Car oui, on ne peut nier que la tomate a de fortes exigences en nutrition et en amour! Toutefois, son concentré de saveur, atteint sur la tige au soleil de notre potager et qui submerge à la fois notre bouche et notre mémoire, fait (presque) oublier tous les efforts et le chouchoutage sollicités. Tout le monde s'entend là-dessus! Indéniablement, la tomate a toute une histoire (saviez-vous qu'avant de l'idolâtrer les Européens du 16e siècle la craignaient?). Et à chacun son histoire d'amour avec la tomate. Les vieux et quelques jeunes vieux ne jurent que par la tomate rose. Pour d'autres, y'a pas meilleure que leur variété familiale, celle qui est semée chaque année (Manon Collard en cultive pas moins de 17 variétés québécoises). Pour les aficionados de la tomate en général, difficile de choisir puisque chaque été promet l…