La nature passe du dehors au dedans

Décorer sa maison avec des touches d'éléments provenant de la nature est quelque chose de très tendance. Au-delà de l'action de faire ce qui est à la mode, exposer dans son cocon des assemblages d'éléments naturels ou tout simplement mettre en valeur une branche, des noix, des feuilles ou les fruits  secs d'herbacées permet de donner de la chaleur à son environnement spécialement durant la saison froide. J'ajouterai même que l'élaboration ou la simple disposition des ces éléments nous rapprochent de la nature dans sa diversité: poser son regard, toucher, explorer les formes, les textures, reconnaître les odeurs de ces matières naturelles est en soi une expérience pour nos sens. Les exposer chez soi nous permet de ressentir des détails qui n'auraient pas été appréciés autrement.

Les glands de chênes récoltés par les enfants en promenade dans un parc. Ils  ont aimé manipuler ces noix et les faire tourner comme des toupies!
Photo par Jasmine Kabuya Racine
Les ombelles du fenouil ont une structure plaisante à l'oeil et exhalent leur parfum caractéristique.
Photo par Jasmine Kabuya Racine
Pas besoin d'être très malin pour intégrer une branche, faire une couronne ou une guirlande (cliquez sur les liens pour vous aider dans votre projet). On y va avec ce qu'on a sous la main et on débride sa créativité. On peut aussi s'inspirer des projets des autres en naviguant sur des sites comme Pinterest! Et puis l'approche des Fêtes fournit une belle occasion pour prendre le temps de créer. Mais sincèrement, le thème des Fêtes n'a pas besoin de prendre toute la place dans vos créations comme le démontre l'oeuvre ci-dessous!

Photo par Maria Robledo. Tirée du site de Martha Stewart.
Apartment Therapy publie régulièrement des articles réunissant les petits et grands chefs-d'oeuvre de blogueurs. Un des derniers articles, Natural & Beautiful:5 Simple Wreath DIYs  nous montre quelques couronnes mignonnes et simples à concevoir. Sur le site de Martha Stewart, on trouve aussi des idées fabuleuses. Pourquoi ne pas intégrer les enfants à l'activité d'abord pour la récolte le matériel et puis pour la confection?
Suspension d'automne. Image tirée du site CreativeBug.

Une marche en forêt, à ses abords ou dans un champ près de la maison avec un sécateur promet de belles trouvailles: petits fruits aux couleurs vives encore suspendus à leurs tiges, vignes, tiges rouge vif ou jaunes des cornouillers, jeunes rameaux de saule à l'écorce cuivrée ou de couleur moutarde, les branches finement velues des vinaigrier ou celles blanches et classiques des bouleaux. Sur le bord des plans d'eau, on trouve des branches blanchies à l'allure émoussée que le temps et l'eau ont embellie. Dans le jardin, on voit d'un autre oeil les fleurs devenues support de graines au maintien assez solide pour être manipulées, les tiges tortueuses d'un faux acacia ou d'un noisetier tortueux, mais aussi les branches provenant des coupes des arbustes et des arbres qu'ils soient feuillus ou conifères (j'ai un jeune pin blanc qui me fournit en branches souples et gracieuses) et bien sûr, les cônes tombés au sol (trop de cire dessus ou sur vos doigts? Nettoyez les cônes et vos mains avec de l'huile végétale!) qui viendront facilement se glisser dans à un décor hivernal.

Bref, les possibilités sont nombreuses où que vous soyez!
Le follicule de l'asclépiade commune (Asclepias syriaca), On la retrouve en ville comme en campagne.

Commentaires

  1. Trop tard pour moi, j'ai été optimiste et la neige est tombée très fort depuis plus de 15 jours, tout est enseveli jusqu'au printemps!
    Je me méfierai l'année prochaine.
    Bises des montagnes

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Salut La Fourmi!
      Oui, mon billet arrive tardivement pour ceux et celles qui auraient voulu se lancer dans la cueillette de cocottes par exemple! Malgré tout certains rameaux et branchages se cueillent encore bien, quoique dans ton coin de pays quand il neige, il neige!
      Merci de ton passage! À bientôt.

      Effacer
  2. Bonjour Jasmine!
    Apparemment, tu n'as pas fini de me surprendre avec tes idées! Là encore, ça ne se dément pas: que c'est beau! Ton billet me fait l'effet d'un petit vent frais d'automne chargé d'odeurs qui se faufile dans l'air de la maison....Tu as piqué ma curiosité et là, je vais ouvrir l'oeil sur ma cour qui recèle peut être de ces merveilles...C'est une merveilleuse idée, merci beaucoup :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Salut Lina!
      Je suis contente d'avoir piqué ta curiosité. Même en plein coeur de Montréal, il y a des découvertes natures à faire, j'en suis persuadée! Oui tu as sur ton terrain des branches de cornouillers rouges et de genévrier qui enjoliveraient ton décor, déjà chaleureux soit dit en passant!
      À bientôt!

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !