Messages

Affichage des messages du 2017

4 x au Marché champêtre de Rigaud juste pour vous

Image
Une nouvelle collaboration est née ce printemps avec le Marché champêtre de Rigaud et la ville du même nom. J'y ferai 4 apparitions pour animer des mini ateliers en agriculture urbaine qui vous permettront en quelques minutes de jardiner puis de repartir avec votre petite potée de fleurs comestibles ou de fines herbes!


La première animation aura lieu demain le vendredi 16 juin de 16h30 à 18h30 et portera sur les délicieuses et joyeuses fleurs comestibles. Une plantation de pensées et un semis de fleurs au choix dans un très mignon smartpot vous prendra à peine 10 minutes et c'est gratuit.

Évidemment, c'est une belle occasion pour me poser vos grandes interrogations horticoles portant sur le potager ou les plantes ornementales.

Pour connaître les 3 prochaines dates et tous les détails, faites un bon sur le site de la ville de Rigaud ici.

Au plaisir de vous y voir!

Mes enfants nature + 3 bienfaits fabuleux du dehors sur la vie d'un enfant

Image
Les jours chauds font le bonheur de tous après des températures fraîches et pluvieuses des dernières semaines. Durant la fin de semaine passée, mes trois enfants et moi sommes allés faire une promenade d'une heure dans un de nos espaces nature favori, le parc régional Beauharnois-SalaberryMalgré la chaleur étouffante à la halte du Héron, un vent bienfaisant nous flattait la peau et l'oreille : il chantait étrangement à travers les phragmites, ces grandes graminées envahissantes.

Pas de grenouilles en vue, elles qui habituellement tapissent les abords herbeux du long sentier piétonnier. Il est réaliste de penser qu'elles avaient chaud elles aussi et préféraient le marécage à la cuisson sur gazon!




L'absence de grenouille à cajoler n'a pas empêché mes trois petits grands amours d'avoir du fun!


Je suis toujours étonnée de voir l'enthousiasme de mes enfants dans ce lieu, car je les imagine blasés d'explorer la nature avec moi. Faut croire que non! Ils vou…

Samedi, viens semer ton tournesol!

Image
Samedi le 3 juin à 10h, venez semer en famille un tournesol à ramener à la maison! Cette activité gratuite aura lieu devant la bibliothèque au 4949, boulevard Hébert, à Saint-Timothée. Nous en profiterons aussi pour semer des tournesols sur place près de la porte d'entrée et créer ainsi un joyeux accueil cet été.

Nous aurons des variétés particulières comme  Le 'Pike's Peak', un géant pouvant atteindre 15 pieds (4,6 m) de hauteur dont les graines sont comestibles; un mélange nommé 'Soleil de minuit' aux teintes bourgogne et doré; un hybride 'Junior' qui convient très bien aux pots avec sa petite taille de 16 pouces (40cm) et finalement, 'Anneau d'Apollon' qui fera certainement une magnifique fleur coupée avec ses teintes bicolores.

Mon billet: Le mystère des tournesols qui suivent le soleil
Donnons crédit à Johanne Brunette, employée de la Bibliothèque Armand-Frappier, qui a eu l'idée d'organiser cette amusante plantation! J'anim…

Jardisac, le sac de jardinage en tenue de ville!

Image
Sans contredit très à la mode, le sac de toile ou de géotextile se fait parler de lui en agriculture et jardinage urbains. Léger, respirant et souvent fait de plastique recyclé, ce type de pot permet aux racines des plantes de croître de façon plus naturelle. Puisqu'il a toutes ces qualités, nous voyons apparaître des produits bien pensés comme c'est le cas de Jardisac.

Ayant demandé à essayer leurs produits, j'ai reçu rapidement 2 formats de 2 couleurs. Je n'ai conservé que le pot rond gris et j'ai fait tirer le grand pot vert lors de ma conférence de Saint-Eustache (j'en parle ici). J'ai cogité un brin longtemps sur le contenu que je voulais y mettre. Enfin, j'ai opté comme plante centrale pour un carex vivace accompagné de pensées géantes Trimardeau (mes semis) et d'une tiarelle indigène.

Deux des premiers aspects qui m'ont charmé du pot sont sa solidité et son côté chic. Un revêtement extérieur 100% polyester d'aspect légèrement brillan…

Aux arbres citoyens!

Image
Récemment adoptée par la ville de Salaberry-de-Valleyfield, la politique de l'arbre était très attendue des citoyens et organisations qui militent pour la protection et l'implantation des arbres en milieu urbain.
Bien présents sur notre territoire, mais moins qu'à Montréal (!), les arbres ont grandement besoin d'être protégés et valorisés. Cela fait partie des ambitions de la politique. Elle vise aussi à soutenir la planification et un entretien de qualité. D'ailleurs, sur ce dernier point, par le passé beaucoup trop d'arbres ont été mal élagués. Parfois sans grandes conséquences néfastes, une mauvaise taille peut amputer les arbres d'une trop grande partie de leur ramure, les blesser voir les rendre fragiles aux maladies et ravageurs.

Quel est votre essence d'arbre favorite? Avez-vous un ou plusieurs arbres sur votre terrain? Y a-t-il un arbre sur le territoire qui vous impressionne? Quand on sait que 85% des arbres de la ville sont sur le domaine priv…

Fais-toi un bar à salades

Image
Printemps frais rime avec verdures heureuses! Ben, en fait non, y'a pas de rime là-dedans, mais les deux font bien la pair. En effet, les verdures adorent la fraîcheur pour croître. Par verdure, je fais références aux moutardes, épinards, laitues variées, arroche, roquette, mâche et compagnie. 
Y'en a vraiment pour tous les goûts : de la tendre laitue verte et douce à la puissante moutarde rouge géante en passant par l'oseille surette. Les laitues ont aussi souvent des noms tordants comme 'Drunken Woman', 'Amish Deer Tongue', 'Pomegranate Crunch' et 'Grosse blonde paresseuse'... Bref, cultiver la verdure est un délice pour le ventre, les yeux et l'esprit! Chaque printemps, j'aime particulièrement semer un «bar à salade». Il serait plus adéquat de dire un bar à laitues ou à mescluns. Il s'agit de semer de façon rapprochée une diversité de verdures dans un contenant au choix (plus on est herbivore, plus le bac sera long). On se pr…

Je vous offre des bouquets de narcisses

Image
J'ai malheureusement peu de temps pour écrire ici (j'ai commencé un billet sur la fertilité du sol au potager et j'ai vraiment hâte de vous partager mes surprenantes découvertes). Je me suis dit qu'au moins j'allais vous offrir des bouquets de narcisses en photos!

Vous avez peut-être remarqué que mes photos ne sont pas toujours visibles... Je connais des petits problèmes de ce côté! *gros soupir* En cliquant dessus, vous les mettez en lightbox et vous pourrez les voir tout de même. Ah, l'informatique et ses ratés!
Entre mes occupations diverses, j'ai pris le temps de semer à l'extérieur de la roquette (3 jours plus tard, elle pointait déjà!), de la laitue rouge 'Baquieu', du mizuna 'Lahav', des épinards et des pois de senteurs parfumés et radis 'Déjeuner français'. Rien que d'y penser, j'ai l'eau à la bouche et le nez qui se trémousse.
Dites-moi ce qui fleurit de beau chez vous! Quels semis avez-vous faits?

Intégrer des plantes comestibles à son aménagement: un reportage, une conférence!

Image
Je vous invite à visionner ce reportage qui a été diffusé à l'émission Autrement Vu sur Cogecotv Valleyfield le 14 avril dernier. On y parle de la série de conférences Vers le vert dont ma participation aura lieu mardi le 26 avril à Salaberry-de-Valleyfield (plus d'informations ici) ainsi que des Incroyables comestibles et des beaux projets futurs...

On se jase aménagement comestible bientôt!



Pour le Jour de la Terre, on va démarrer des semis à Beauharnois!

Image

Bouette, bouette et bouturer du sureau, c'est chouette

Image
«Avril pluvieux, fait mai joyeux» que dit l'adage. Moi je dis, que je suis déjà joyeuse de ne plus voir la neige, même si le terrain est une grosse éponge de bouette! Je sais qu'il ne faut pas trop marcher sur une pelouse gorgée d'eau au printemps, mais c'est plus fort que moi, je veux espionner les pousses qui se frayent un chemin vers la lumière. La championne de tous les temps au jardin, c'est le crocus à fleurs mauves. Déjà les boutons floraux pointus sont présents. Bye bye hiver. Pour vrai.

Série feuillages #1

Image
Parce qu'à ce temps-ci de l'année, on doute tellement de l'arrivée du réel printemps, je nous fais plaisir en publiant une bonne dose de verdure sous forme de feuillages variés. J'ai fait un tour rapide de mes archives photos et j'ai sélectionné celles qui me faisaient vibrer. La majorité des images ont été croquées dans mon jardin. Les autres peuvent provenir de mes passages dans des ruelles, jardins communautaires, jardins d'amies ou de voisins ou dans un parc régional.
À mes yeux, elles sont sources d'inspiration pour créer des jardins aux personnalités affirmées, des associations de plantes saisissantes ou des décors plein de charme. Si les fleurs de nos aménagements sont fréquemment des célébrités, on pourrait dire que les feuillages jouent le rôle des acteurs de soutien sur qui on peut compter pour créer des ambiances durables.  Il arrive même que les acteurs de soutien éclipsent les superstars! Voyez par vous-même.

Conférences à venir : inscris-toi vite!

Image
J'attendais avec impatience la sortie de la programmation pour MIDAS-S 3 (Meneur de l'information destinée aux aîné(e)s selon les services) pour vous en parler. Parmi l'humour, le théâtre, la médecine et la réflexion, l'horticulture est une invitée spéciale avec 3 propositions d'activités! Les organisateurs du Centre d'action bénévole du grand Châteauguay ont vu le potentiel rassembleur du jardinage et c'est avec grand plaisir que je participe ou anime ces événements. Ainsi donc, nous pourrons jaser jardinage dans les prochaines jours à Châteauguay dans l'une de ces activités:
CINÉ-CAUSERIE sur le film Le potager de mon grand-père, le samedi 18 mars au Centre culturel Vanier dès 13h30. Guy Turcotte, fondateur et président de SOS Forêt Fernand-Séguin et moi-même comme instigatrice des Incroyables comestibles du Suroît, discuterons avec vous à propos des liens entre générations, de la transmission de connaissances et de valeurs au coeur du potager. ATELI…

Kim Thúy, les coquelicots et la laideur éclipsée

Image
Écouter Kim Thúy raconter sa vie et celles des autres en anecdotes sérieuses ou comiques est tout sauf lassant. Par un jeudi du présent mois, j'étais parmi l'assez nombreuse foule qui venait entendre cette auteure québécoise, maintes fois récompensée pour ses oeuvres littéraires, à la Bibliothèque Armand-Frappier. L'une de ses histoires personnelles m'a bien touchée: il y avait présence de fleur évidemment!
Alors qu'elle était à Paris, l'auteure embarque dans un taxi et se retrouve sur une autoroute des plus communes et laides. Toutefois, la visiteuse remarque quelque chose: des coquelicots bordent les voies rapides! Elle est si pâmée par la vision des soyeuses et pimpantes fleurs rouges, qu'elle tape spontanément l'épaule du chauffeur du taxi (elle ne nous recommande pas de répéter ce geste) et s'exclame: «Mais vous avez des coquelicots!» Et le chauffeur de bougonner «Et puis, il y a plein de déchets sur le bord de la route!» Il ajoute que c'e…

Un atelier pour vous: Je fais mes germinations

Image
Je n'ose pas faire trop de pub pour cet atelier qui s'annonce un brin populaire! En même temps, je ne pouvais pas ne pas vous l'annoncer ici. En tant que bénévole pour les Incroyables comestibles du Suroît, j'animerai cette initiation aux germinations et micropousses le mardi 28 février à Salaberry-de-Valleyfield. Pour 5$, l'atelier vous permettra: d'apprendre les rudiments pour faire pousser dans votre cuisine vos propres petits aliments pleins de vie et de vitamines que sont les germinations et micropousses de déguster quelques germinations douces ou relevées ainsi que des délicieuses micropousses de pois et de tournesol de repartir avec votre kit de départ et des instructions simplesde faire du social avec du monde ben sympa! Nul besoin de s'inscrire, mais vous pouvez signifier votre participation sur la Page Facebook de l'événement ici. 

Au plaisir!

Abstinence forcée

Image
Un 2 janvier tout récent, j'ai fait une gaffe monumentale qui m'a empêchée d'accéder pendant 35 jours à mon compte Google, et par ricochet à ce blogue et mon adresse courriel... Imaginez mon désarroi! C'est comme perdre son porte-feuille (ou son téléphone portable pour être plus contemporaine) et se sentir étourdi par la détresse et la frustration.

Après plus de deux semaines, j'ai fini par lâcher-prise; j'étais résolue à démarrer un Je suis au jardin 2. C'était l'occasion d'aller vers un hébergeur et de revamper le site comme je le souhaite depuis déjà plusieurs mois. L'idée me plaisait malgré que mon premier site (en fait celui-ci) serait toujours sur le net, inaccessible et figé dans le temps!

Un coup de fil à l'ami Nicolas de PlantCatching et ma vie a basculé. Il m'a d'abord donné d'excellents trucs (dont celui d'utiliser Lastpass, un gestionnaire de mots de passe!) et puis en sa présence, j'ai reconnecté avec mon co…