Messages

Affichage des messages du 2015

Photos chouchous 2015

Image
Sans préambule, voici quelques photos prises au cours de l'été passé autour de notre maison et qui font battre mon coeur.

Aurevoir 2015!












Joyeux Noël vert!

Image
2015 s'achève drôlement, avec un début d'hiver pas mal vert. Ou brun. Ou gris.

Croyez-le ou non, je jardinais les derniers jours semant des vivaces en pot!

Hier, mes enfants et moi prenions une marche en forêt sans tuque ni mitaine. De belles mousses éclairaient la surface des roches et des arbres tombés. Une belle petite excursion qui nous a donné faim pour le réveillon.

Mes meilleurs voeux chères lectrices et chers lecteur de Je suis au jardin! Passez du bon temps en bonne compagnie.

Simplicité botanique

Image
Peut-être que votre bibliothèque en possède un. C'est un petit livre trapu à la couverture vert forêt, argenté ou multicolore. Le nom Fleurbec y apparaît sur la tranche. C'est un guide qu'on attrape avant de partir en balade dans la forêt alors que le printemps se déplie ou au retour d'un parc particulièrement riche en plantes qui nous ont fait de l'oeil sans qu'on puisse les nommer.
Pour ma part, j'ai 4 de ces guides d'identification de la flore québécoise (voir ma bibliothèque). Plantes sauvages des villes et des champs Tome 1 est l'un des premiers ouvrages qui m'a accompagné dans mes excursions. 
Mais qu'ont d'extraordinaire ces guides vendus à plus d'un tiers de millions? Comme le site de Fleurbec l'énonce, l'accessibilité et l'attrait de ces livres tiennent à leur «classification par couleur de fleur, [à la] langue à la portée de tous, [aux]notes encyclopédiques sur tous les aspects des plantes, [aux] photos docume…

Comment semer des glands de chênes + un texte inspirant de Robert Poupart, un semeur d'arbres

Image
Pour la première fois cet automne, j'ai semé des glands de chênes (Quercus) trouvés dans le parc régional des îles, site fabuleux situé près de notre maison. C'est à la fin de l'été que je les ai dénichés au sol encore verts portant leurs cupules, cette partie qui leur fait comme un petit chapeau. Avec le séchage, il ont pris des teintes brun et beige tandis que leurs cupules se sont détachées.
En façade du bureau de poste du quartier, il y a un chêne fastigié. Il y a quelques semaines, j'y ai surpris un gland encore attaché. Je l'ai glissé dans mon manteau pour tenter d'en tirer un grand arbre majestueux à admirer quand j'aurais la tête bien blanche.
Puis, j'ai cherché sur internet comment éveiller ces fruits. Le Jardin botanique de Montréal explique comment stratifier les glands de chênes afin qu'ils germent. La stratification consiste à reproduire les conditions naturelles dans lesquelles se trouvent les glands à l'extérieur : elles connaiss…

L'automne autour de la maison en photos + mes liens pratiques

Image
Le gel de la fin de semaine passé a fait arrêter le bal des couleurs dans le jardin: le ginkgo a perdu d'un seul coup toutes ses feuilles sans avoir eu l'ombre de l'oppotunité de virer au doré! Dommage.
Heureusement qu'il y a des résistantes! Je pense aux fusains ailés, aux érables et aux graminées qui sont au poste pour afficher leur second costume tout éclatant. Je vous laisse savourer en images ces beautés qui m'entourent (cliquez sur la première photo pour les voir toutes en plus grand format).



Vous voulez plus d'arbustes au jardin? Marcottez-les!

Image
Vous connaissez sans aucun doute la plante-araignée (Chlorophytum). Cette sympathique plante qui habite nos maisons produit des bébés au bout de longues tiges. Pour la multiplier, on peut donc mettre un bébé en contact avec du terreau, l'arroser régulièrement et attendre patiemment qu'il prenne s'enracine. Cette technique de multiplication a un gros avantage, celui de vous assurer le succès presque à 100%. Pourquoi? Parce que les jeunes plants produisent leurs racines avant d'être séparés de la plante mère, contrairement au bouturage. Que diriez-vous de tenter l'expérience avec certains de vos arbustes favoris? Cette fois-ci on fera enraciner une tige entaillée ou légèrement meurtrie, mais toujours rattachée à la plante mère, en la mettant en contact avec le sol. La technique n'est pas nouvelle: nos ancêtres l'utilisaient pour reproduire des clones de fruitiers ou d'arbustes rares à faible coût. Remettons-la au goût du jour!
Les meilleurs candidats Ce …

Un arboretum naît, des mémoires s'allument

Image
Crivert, un organisme environnemental très impliqué dans la région, ainsi que la ville de Salaberry-de-Valleyfield ont concrétisé en juin dernier un projet d'envergure, l'arboretum Frédéric-Back. Celui-ci est aménagé à la circonférence du carrefour giratoire des rues Victoria et Fabre et à proximité de la rivière St-Charles, à Salaberry-de-Valleyfield. Il y a quelques années, il s'agissait d'un lieu qui ne payait pas de mine, même aux abords de l'ancien canal, le paysage était sans identité.
Aujourd'hui, ce secteur est beaucoup plus vivant avec sa revitalisation, ses plantations, son mobilier urbain et l'Arboretum (voyez mes photos à la fin du billet).

Enfin inauguré le mardi 1er septembre, on pouvait y trouver le maire Denis Lapointe; des représentants de la ville dont Maggy Hinse conseillère en environnement; les membres de Crivert dont Denis Gervais son directeur; les représentants du programme Ma rue, mes arbres TD et la descendance de Frédéric Back en …