Messages

Affichage des messages du octobre, 2014

Semer de l'ail à tige dure en 5 étapes

Image
La fin de semaine dernière, j'offrais un atelier sur la plantation de l'ail à tige dure. Les participants ont pu voir mais également mettre en pratique la méthode puisque nous avons immédiatement semé une trentaine de gousses dans la cour d'une école primaire. Ainsi, les participants ont pu repartir confiants de réussir cette culture chez eux!

Ça vous plairait aussi de récolter votre ail l'été prochain? Suivez ces 5 étapes toutes simples pour y parvenir. Notez que la plantation a lieu 3 à 4 semaines avant le gel définitif du sol, soit de fin septembre à octobre et parfois même, jusqu'à début novembre selon votre région. 1. Cibler l'endroit  L'ail a besoin de soleil, d'une terre moyennement riche en matière organique et bien drainée. Si l'endroit choisi n'est pas très fertile, au moins une semaine avant la plantation, incorporez au sol du compost mûr ou à défaut un engrais granulaire naturel. Si votre sol est trop compact ajoutez du sable. Sinon,…

Donner ses surplus, ça fait du bien!

Image
Innombrables rejetons d'un hosta mastotonde.
Bulbes de canna excédentaires.
Hibiscus bien engraissé qui ne peut être hiverné.
Framboisiers qui couraient arrêtés avec une pelle pour envahissement.

Ne jetez rien de tout cela! Donnez-les via le site de PlantCatching et faites des heureux.
Regardez cette courte vidéo pour tout saisir! 


Le site est aussi pratique pour connaître les événements horticoles près de chez vous. Cliquez sur la petite feuille bleue pour voir les événements bien en vu sur la carte. 
J'en profite d'ailleurs pour annoncer que je coorganise des ateliers de compostage et de plantation d'aildur dans mon quartier ce samedi 11 octobre à 10h. Au plaisir de vous y rencontrer!
Pour plus de détails: Incroyables Comestibles Salaberry-de-Valleyfield

Sécateur bien affûté, arbustes en santé et poignets comblés

Image
Le sécateur à main est sans contredit l'un des outils les plus utilisés au jardin. L'automne et le printemps sont des périodes où on le dégaine fréquemment que ce soit pour éliminer les branches mortes d'un érable japonais, pour redonner une silhouette plus élégante à un lilas, pour tailler de disgracieuses tiges de fleurs fanées de hosta ou pour récolter les tiges ligneuses d'un plant de sauge.
On imagine sans peine que si l'outil est mal affûté, la coupe sera plus ou moins nette et cela peut être nuisible pour la plante ligneuse traitée. Et qui plus est, nos poignets travailleront plus pour pallier à une lame émoussée. Et personne n'aime souffrir au jardin! C'est pourquoi j'ai pensé détailler la démarche d'affûtage pour vous.
Comment nettoyer son sécateur Je sais. Je vous promettais de vous expliquer comme affûter votre outil et là je vous propose de le nettoyer! C'est que l'étape qui viendrait avant l'affûtage serait le nettoyage. Spé…