Messages

Affichage des messages du avril, 2016

Aimez et adoptez l'indigène!

Image
Ce sont mes premiers amours. Celles par qui ma passion a été allumée il y a de ça 20 ans: les plantes indigènes. Et pour la première fois, je me fais leur porte-voix en vous les présentant dans une conférence! J'ai tellement de plaisir à monter celle-ci, j'y apprends encore plein de choses que j'ai bien hâte de vous partager le mardi 26 avril. Je ne peux m'empêcher d'en partager une ici... Saviez-vous que la ville de Chicago était jadis un emplacement riche en ail des bois (Allium tricoccum)? Son nom, qui est d'origine autochtone, signifie «plante à odeur de bête puante»... C'est vrai qu'en manger ne donne pas l'haleine la plus attirante, mais c'est tellement bon!
Durant ces deux heures de conférence, je vous offrirai les portraits d'une variété de plantes de notre coin de pays; je vous donnerai toutes les bonnes raisons pourquoi vous devriez les adopter et je vous proposerai évidemment différentes façons de les inviter dans votre jardin.  …

Une conférencière comblée + ressources sur les plantes sauvages comestibles

Image
Merci à vous qui êtes venus à ma conférence jeudi dernier! Vous étiez plus de 42 jardiniers, néophytes, aguerris ou entre les deux, tous curieux assurément. Le lendemain matin, j'ai lu avec beaucoup  d'intérêt vos commentaires à mon sondage. Vous avez été nombreux à apprécier les informations sur la culture en pots, le sol et les sortes de plantes comestibles. Et plusieurs ont tout simplement TOUT aimé. Wow! Je retiens que la conférence était un peu longue, s'apparentant à un cours de 3 heures! Malgré cela, il semble que le riche contenu de la conférence, servi avec mon dynamisme original, vous ait plu en majorité.
De mon côté, j'ai vraiment adoré que l'ambiance soit très conviviale : je l'avais visualisé ainsi. Vous osiez poser des questions et dans certains cas, des jardiniers d'expérience avançaient des réponses enrichissantes. À quelques reprises, je suis devenue une conférencière qui apprenait et ça, ça m'enchante.
J'en profite pour répondre …

Zombies verts, pouponnière intérieure et exposés publics

Image
Ils sortent de terre animés d'une urgence de s'extirper et de vivre. La couche de feuilles mortes n'est pas une barrière qui les impressionne; ils persistent et peuvent même entailler le tissus de résidus. Si vous prenez la peine de gratter un peu cette couche de feuilles, vous pourrez les admirer, pointes végétales d'une teinte pâlotte puisqu'elles étaient isolées de la lumière. Leur vigueur n'en est pas moins présente: elles verdiront en à peine quelques heures... Ces zombies verts sont les pousses des narcisses, tulipes, crocus, ails et autres bulbes qui crient printemps! *** Une amie jardinière m'écrivait récemment ce qu'elle avait semé à l'intérieur (ses variétés me font chercher frénétiquement dans Internet et je découvre des plantes que j'ai envie de tester comme ses oignons africains violets de Galmi!). Elle me partageait aussi ses découvertes Youtube comme Allotment Diary (mettez-moi devant un British qui parle de jardins et je succomb…