Messages

Affichage des messages du août, 2017

Rentrer les plantes frileuses + Entrevue avec Thomas Asselin, propriétaire de MicroDrips

Image
Vous sentez l'air du matin qui se fait plus frais? Vous avez remarqué les étoiles violettes des asters qui amorcent leur floraison? Ça y est, la saison estivale va céder son autorité à l'automne. Cela signifie aussi que sous peu, les plantes tropicales du jardin devront faire leur retour à l'intérieur. Voici quelques petites astuces pour faire cette tâche (pas toujours rigolote!) sans trop de tracas.
D'abord, quand doit-on rentrer les plantes frileuses?
Le carnet du jardin botanique indique que dès que les températures nocturnes descendent sour les 12°C, on doit effectuer le retour des plantes sous notre toit.

Doit-on absolument appliquer un savon insecticide à nos plantes avant de les rentrer?
Pas nécessairement. Toutefois, il peut être bon de doucher les plantes à l'eau tiède avant de les rentrer question d'enlever la grosse araignée locataire ou tout autre petite bestiole. Si après cette étape et une inspection, on constate qu'il y a toujours des insectes…

J'ai une pensée pour vous

Image
Oh, comme j'ai été loin de mon blogue ces dernières semaines! Pardonnez-moi... Je ne manquais pas de sujets à traiter, seulement de temps pour me poser et vous écrire.

Je suis de retour aux études, dix ans après avoir quitter les bancs universitaires pour la maternité et autres aventures palpitantes. Cela explique en partie mon mutisme. Avec les enfants qui sont tous à l'école primaire, mon conjoint qui vient tout juste d'achever son baccaulauréat en droit, j'avais le goût et le temps de stimuler autrement mes neurones. Je me suis donc inscrite au baccalauréat en sciences par cumul de certificats à la TÉLUQ mettant ainsi à profit mon passé universitaire en environnement et en écologie. Ça fait du bien de renouer avec le milieu académique malgré l'adaptation que ça demande!

Durant que j'étais plongée dans les mathématiques, j'ai réussi à ne pas trop faire souffrir mon jardin (et ceux des Incroyables comestibles de mon quartier). Bien sûr, j'ai planté me…