Messages

Affichage des messages du juin, 2016

Que faire avec les feuilles de lavande?

Image
Mon amie Judy qui démarre son entreprise de produits cosmétiques à base des plantes qu'elle cultive m'a récemment demandé si les feuilles de lavande ( Lavandula angustifolia ) avaient certaines utilités. Quand j'ai le temps, j'aime bien répondre à ce genre de question sur le blogue pour vous partager mes découvertes!  Ce sont principalement les fleurs de lavande qui ont un intérêt puisqu'elles contiennent jusqu'à 3% d'huile essentielle parfumée. Quant aux feuilles, elles partagent évidemment le parfum des fleurs mais en plus subtil. Voici donc 3 utilisations pour profiter aussi de leurs vertus.
VINAIGRE À LA LAVANDE
Dans un bocal de 1 L, déposez les ingrédients suivants: - 3 gousses d'ail pilées - une poignée de feuilles séchées de lavande, de sauge, de thym et de romarin
Maintenant, remplissez votre bocal d'un vinaigre au choix (vinaigre de vin blanc ou de cidre de pomme) et fermez-le. Il faut laisser le tout macérer pendant 2 semaines dans un endr…

Adoptez l'indigène cet été!

Image
Voici un article paru orignalement dans leJournal Verdure, volume XXXIII, No juin 2016,de l'organisme Crivert. En vous souhaitant de belles découvertes!


Elles sont autour de vous, discrètes ou flamboyantes.  Elles sont l’habitat exclusif du monarque ; elles produisent le sirop tant attendu de nos printemps ; leur abondante présence a donné leur nom à Chicago et le jus extrait de leurs tiges soigne les affections mineures de l’herbe à puce. Ce sont l’asclépiade commune, l’érable à sucre, l’ail des bois et l’impatiente du cap. Toutes des plantes indigènes !
Cet été, faites plus ample connaissance avec elles et pourquoi pas, adoptez-les au jardin. Mais d’abord, qu’est-ce qui distingue une plante indigène de celle naturalisée et que signifie plantesauvage? La plante indigène est celle qui est présente dans une zone donnée (au Québec par exemple) avant la colonisation européenne. Le sont l’onagre bisannuelle, la verge d’or et l’achillée mille-feuilles. La plante naturalisée a été introdu…

L'effort collectif qui mène au sentier

Image
Je ne suis pas très bavarde ces temps-ci. Je navigue entre la famille, mon jardin et les tâches menues et infinies de la coordination d'un projet dont je n'avais pas prévu la grande envergure... Mais soyez rassuré (surtout mes «mamans»), je survis et même que j'apprends énormément de cette implication citoyenne. Et mon bras droit, mon alter ego, Annie Vallières ainsi qu'un groupe de femmes d'exception sont les raisons pour laquelle je m'en sors si bien!
Ce projet, c'est le sentier comestible qui est situé à quelques pas de ma maison. Un sentier qui a débuté par une banale demande à mon conseiller municipale il y a quelques années et qui se retouve maintenant à être un espace comestible créé par une collaboration serrée entre des citoyens, la ville et Arbres Canada! C'est un rêve tout éveillé que je vis!
La phase importante de la plantation a eu lieu le samedi 28 mai dernier. J'en parle dans cet article sur le site des Incroyables comestibles du Sur…