Messages

Affichage des messages du 2020

De stationnement ordinaire à fabuleusement plus écologique

Image
Ma maison du Vieux-Longueuil en stucco blanc datant de 1951 possède cette belle qualité d'avoir été soignée aux petits oignons par ses premiers occupants. Malgré tout, il n'en reste pas moins que les possibilités de rénovations semblent infinies !  Ainsi, après avoir refait une partie des fondations, toute l'électricité du sous-sol, la finition de ce même sous-sol, nous aurions pu choisir de miser nos efforts et notre argent sur la cuisine pratique mais démodée ou la salle de bain rétro où le trio toilette-bain-lavabo partagent la même porcelaine rose. Hélas, non ! Les murets de soutènement de part et d'autre de notre stationnement en asphalte menaçaient de tomber et le stationnement lui-même donnait des cauchemars à mon conjoint. Il faut expliquer : le stationnement est en pente inversée vers le garage qui est semi-souterrain. Le problème résidait dans le fait qu'une pluie diluvienne pouvait s'infiltrer relativement aisément vers la maison, car le haut du st

2 x 2 projets de jardinage en temps de confinement

Image
L'année 2020 et son inconfortable confinement seront mémorables pour les semenciers québécois . Demandez aux co-propriétaires de la Ferme Tourne-Sol qui ont vendu 6 fois plus de semences par rapport aux années passées ! Cette flambée de vente de semences laisse supposer que beaucoup de nouveaux adeptes ou de vétérans veulent cultiver davantage, spécialement des plantes comestibles. Est-ce la crainte de manquer de légumes frais cet été ou la recherche d'une activité paisible à l'extérieur qui font accourir les jardiniers autant ? Je suis bien curieuse de vous entendre là-dessus (psitt, laissez-moi un commentaire tout en bas !) Pour ma part, j'ai semé une douzaine de variétés de tomates... Bah comme d'habitude ! Elles s'appellent 'Purple Cherokee', 'Groseilles de Léon', 'Ida Gold', 'Raisins verts', 'Persimmon' ou 'Montreal Tasty Red'. Les aficionados de tomates savent qu'il est très difficile de ne semer qu

Arbres bienfaiteurs de la ville vus par des vidéastes de talent

Image
Quelle était la dernière fois où vous vous êtes arrêté sous un chêne ou un érable tout en frisson de feuilles ? Que vous avez levé la tête et fait la rencontre avec un grand individu ligneux, à la fois discret dans ses activités quotidiennes et imposant par sa stature. Que vous avez apposé votre main sur l'écorce rugueuse d'un peuplier deltoïde ou l'écorce soyeuse d'un bouleau blanc ? Cela date-t-il d'hier, de l'été dernier ou cela fait-il si longtemps que vous avez oublié ce moment?  Peu importe, car je vous propose de rencontrer des arbres citadins dès maintenant et d'apprécier leur présence bienfaitrice. Comment ? En plongeant dans 25 courts métrages rassemblés sous le projet  Portraits d'arbres de Montréal, tous   réalisés par des vidéastes étudiants de l'université Concordia. Ce projet est le fruit collaboratif inédit entre étudiants, professeurs et employés municipaux dans le cadre de l'initiative SutdioCité Montréal.