Messages

Affichage des messages du septembre, 2016

La permaculture simplifiée et accessible

Image
Il y a quelques mois, j'ai reçu un exemplaire de La permaculture en pratique par Jessi Bloom et Dave Boehnlein (Les Éditions Ulmer). La première auteure est conceptrice de paysages écologiques, horticultrice et arboricultrice; le second auteur est formateur en permaculture et fondateur de l'entreprise Terra Phoenix Design. Les deux vivent aux États-Unis. Leur collaboration a donné naissance à un ouvrage magnifique à la fois exhaustif et tout à fait accessible sur la mise en pratique de la permaculture. Comme ils l'écrivent si bien «Tout le monde peut la pratiquer, nul besoin de grands diplômes pour se lancer».  Mais qu'est-ce que la permaculture? Voici l'une des réponses tirées du livre: « En un sens, la permaculture est un mode de vie en avance sur son temps, et qui nous renvoie en même temps au mode de vie de nos ancêtres: soutenable et dans le respect de leurs moyens écologiques. Ce qui ne signifie pas que nous devons fuir tout confort et les technologies…

Comment être un jardinier riche... en plantes!

Image
Quelle est la méthode secrète d'un jardin fourni en annuelles l'été tout en évitant de dépenser une fortune pour l'achat de ces plantes? Le bouturage!
Une voisine me demande à chaque fin d'été si je vais rentrer TOUTES les plantes qu'elles voient en pots, en bacs, en balconnières sur notre terrain: je vois bien qu'elle paniquerait à l'idée de le faire! Je lui réponds que je les rentre presque toutes (elle panique). En effet, je tente d'hiberner le maximum d'annuelles afin de les réutiliser le printemps prochain. J'aimerais rentrer la population entière, mais il me faudrait une serre! Je rentre donc les plants complets préférés comme le romarin pour parfumer les plats mijotés, l'héliotrope pour ses fleurs vanillées, la géante aloès, mon papyrus qui survit à tout, etc. Malheureusement, je dois souvent réduire la grosseur de la motte de racines ou ne prendre que les plus petits plants. Je l'avoue, c'est une tâche qui m'exaspère.
Po…

C'est la Disco soupe!

Image
Disco soupe? Mais qu'est-ce que ça veut dire?
Il y a quelques semaines, ma recherche ma fait atterrir sur le site français dédié à la promotion d'une activité (discosoupe.org) qui m'a tout de suite plu: récupérer des légumes, fruits et fines herbes frais ou amochés, mais encore bons, rassembler des amis, des citoyens, des voisins pour éplucher, couper et cuisiner ces aliments en une soupe qui sera partagée entre tous. Sympa comme idée, hein?
L'idée a également plu à des amies et des collaboratrices et c'est ainsi que nous organisons la première Disco soupe de la région! Nous sommes 3 partenaires à allier nos forces et énergies pour créer cet évènement qui se veut aussi une sorte de fête des récoltes: Pour un réseau actif dans nos quartiers (PRAQ), le Carrefour jeunesse-emploi de Beauharnois-Salaberry (CJE) ainsi que les Incroyables comestibles du Suroît (ICS). La Disco soupe aura lieu le 22 septembre 2016 au 71, rue Dufferin à Salaberry-de-Valleyfield de 16h à 18h.

Le mystère des tournesols qui suivent le soleil

Image
Au matin, lorsque le soleil se lève à l'est la fleur du jeune tournesol le salue. Durant le jour, la fleur continuera à suivre la course de l'astre jusqu'à ce qu'il glisse à l'ouest. Pendant la nuit, la fleur retournera à sa position à l'est, prête à accueillir  de nouveau le soleil au matin.
Fascinant n'est-ce pas?
La mobilité chez les plantes a quelque chose d'étrange pour nous qui nous les voyons souvent comme peu animés, leur croissance n'étant pas visible instantanément à nos yeux ou leur déplacement dans l'environnement semblant improbable (vraiment? Connaissez-vous l'arbre qui marche? Socreatea exorrhiza peut se déplacer de l'endroit où il a germé!)
Le tournesol est bien connu de la communauté scientifiques et du monde commun : vous avez peut-être vu vous-même un champ de tournesols avec leurs têtes fleuries toutes pointées dans la même direction. Quelques études sur la plante suggèrent que la cause soit que l'un des côtés de…