Messages

Affichage des messages du août, 2010

Un dolique fort joli

Image
Une des nouveautés adoptées au jardin cette année est le dolique (Lablab purpureus ou Dolichos lablab). C'est une belle grimpante annuelle bien vigoureuse. La plante possède un feuillage vert veiné de pourpre qui égaye facilement un mur de briques. Au préalable, on doit mettre un treillis afin que les tiges puissent s'y enrouler et monter. J'ai démarré le semis à l'intérieur le 25 mars et le 15 avril mes deux graines avaient germé. Les fleurs que vous voyez sont vraiment très jolies en vrai comme en photos. Toutefois, sur mes deux plants, un seul a fleuri et celui-ci n'a fait que deux grappes. Je récolterai les graines à l'automne pour la réessayer le printemps prochain!

La tomate blanche à l'honneur!

Image
La première tomate 'White Queen' avait tout juste terminé son mûrissement, que nous cueillions cette intrigante rebelle pour la déguster. Car, il est vrai qu'elle n'est ni rouge, ni verte, ni jaune, ni noire, mais bien blanche! Sa personnalité sous la dent ne nous a pas déçus; chair ferme, saveur douce, pas trop acidulée (comme une collègue qui y a goûté m'a fait remarquer). Bref, une tomate délicieuse à inclure dans ses prochains semis

*** Depuis quelques jours, de nombreux collègues ont fait la découverte de vesses-de-loup géantes (Langermannia gigantea) sur différents sites du Parc Jean-Drapeau. Pas en reste, j'ai trouvé aussi un beau spécimen de ce champignon. De loin, on dirait un oeuf de dinosaure! Il serait comestible tant que la chair est blanche. Vous essayeriez?


Le tourbillon de l'été

Image
Non, je n'ai pas été ensevelie sous le liseron, mais plutôt sous la conjugaison du travail-famille! Ah, si vous saviez combien de fois j'ai pensé à écrire au sujet des tomates qui poussent au jardin, à ces petites salades maison faites avec les laitues héritages si délicieuses, à mon plant de tomatillo qui a succombé a son grand poids la semaine passée, à ces prés fleuris qui sont presque tous magnifiques (la vision du pré sous le bouleau me fait grincé des dents, car il est envahi de chiendent, de plantain et de pissenlit!)... Bref, j'ai eu souvent une pensée à vous, lecteurs, qui suivez les péripéties de notre jardin et qui avez été sans nouvelles depuis bientôt un mois!
Mon horaire de travail et mes priorités pour la famille ont fait en sorte que j'ai délaissé le blogue. Toutefois, ce ne sera que partie remise pour l'automne qui déjà se fait sentir dans le matin frais. Quelques photos récentes du jardin, ça vous dit?
Et le vôtre, bénéficie-t-il de toute votre atte…