Je me souviens... la Côte d'Azur



Bormes est un vieux village provençal s'étalant en amphithéâtre au flanc d'une colline, face à la mer, avec ses ruelles en pentes se croisant en passages voûtés, ses escaliers, ses recoins, ses balcons et ses pas de portes fleuris. (...) Bormes, c'est la station balnéaire familiale qui procure à la fois les joies de l'été (mer, soleil, montagne) et le repos salutaire dans la fraîcheur des forêts.

René Manetti, Faire connaissance avec Bormes-les-Mimosas, 2001 


Cet extrait permet de planter le décor. Bormes-les-Mimosas, petite ville de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur située entre Toulon et Saint-Tropez, est exquise. En avril, nous y avons passé 8 huit jours en famille après un passage par Paris la tumultueuse. Bormes nous a instantanément apporté la quiétude. Nous avons adoré ses paysages côtiers, sa flore sauvage et exotique, ses plages mais aussi ses forêts de pins. 

Je voulais vous partager mes plus belles images de Bormes et de ses environs afin de vous procurer un soupçon d'évasion. Loin de moi de plonger très loin dans des explications sur la flore native et exotique. Vous trouverez tout de même quelques descriptions de plantes sous la majorité de mes photos. J'ai eu beaucoup de plaisir  à les découvrir juste avant de publier cet article grâce à l'aide précieuse de l'appli PlantNet et de plusieurs sites web portant sur la flore. J'aurais pu avoir davantage de photos de végétaux si nous avions visité le Domaine du Rayol et son Jardin des méditerranées. C'est un lieu hautement recommandé pour se familiariser avec la végétation méditerranéenne. Si vous allez dans le coin, ne faites pas comme nous, allez-y!


SENTIER DU LITTORAL

Entre la marina du Lavandou et la plage Saint-Clair, un sentier pédestre aménagé s'accroche sur la falaise, le Sentier du littoral. Marcher sur ce chemin peu large procure un petit frisson, surtout lorsque vous regarder en bas la mer quelque peu agitée. La végétation qui croit malgré les rigueurs des lieux est étonnante. 




Nom français inconnu, Beach Tentfig en anglais (Ruschia macowanii). De la famille des Aizoacées, cette plante succulente, provenant d'Afrique du Sud, est très adaptée à la sécheresse (xérophile). Sa longue floraison très colorée en fait une plante intéressante dans le xéropaysage.


Ce cactus semble apprécié les conditions difficiles de la falaise (Opuntia sp.).

Arbrisseau d'argent, Jupiter's Beard (Anthyllis barba-jovis L) s'accrochant à la falaise.
Cette plante fait partie des Fabacées. 





Le vent aura forcé ce pin à épouser le bâtiment.


Mon plus jeune photographiant la plage sublime de Saint-Clair.


JE POUSSE DANS LE SABLE

Je suis toujours épatée d'observer des plantes qui réussissent à croître dans un milieu sableux, qui me semble si pauvre en nutriment et en eau. Et pourtant elles y vivent avec vigueur!





Griffe de sorcière, Hottentot Fig (Carpobrotus edulis L.) Cette plante grasse qui pousse bas est originaire d'Afrique du Sud. Son fruit charnu est comestible et communément appelé figue des Hottentots. Bien qu'elle stabilise le littoral, la plante est considérée invasive sur le Bassin méditerranéen, car elle fait rapidement des tapis denses qui repousse la végétation locale.


Luzerne maritime, Coastal medick (Medicago marina L.). Les feuilles d'aspect duveteux donne un air doux à cette plante de la famille de Fabacées. On la dit psammophile, ce qui signifie qu'elle a une préférence pour les sols sableux. Elle est originaire du Bassin méditerranéen.



VILLAGE FLEURI


Le label national Villes et Villages fleuris existe depuis 6 décennies en France. Comme on le voit sur panneau ci-haut, Bormes-les-Mimosas possède 4 fleurs et fait donc partie en 2021 des 276 communes sur 4626 qui se méritent la plus haute distinction (voir le Palmarès national). Ce n'est pa rien. En lisant la description général des critères d'évaluation du label, j'ai compris pourquoi Bormes méritait ses 4 fleurs: en effet, tout le village est très bien aménagé, la qualité paysagère et un entretien soigné sont au rendez-vous, la diversité de la flore est surprenante et il y a un souci de protection des ressources et de l'environnement.

Il prend en compte la place accordée au végétal dans l'aménagement des espaces publics, la protection de l'environnement, la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, la valorisation du patrimoine botanique français, la reconquête des coeurs de ville, l'attractivité touristique et l'implication du citoyen au coeur des projets. 
                                                    Villes et Villages fleuris, Label national de la qualité de vie


Bosquets de lavande.

Ciste à feuilles de sauge, Sageleaf Rockrose (Cistus salviifolius). Cet arbrisseau ornemental a des feuilles gaufrées et tomenteuses. La plante qui a une bonne résistance à la sécheresse peut repousser très rapidement après un incendie. Elle se développe alors de la souche ou par la germination des graines.

Gazanie (Gazania rigens). Cette plante joyeuse est originaire d'Afrique du Sud et de Mozambique.

Lilas de Californie, Creeping Blue Blossom (Ceanothus thyrsiflorus). Cet arbuste aux feuilles persistantes est dans son habitat naturel en Californie et en Oregon. Son nom d'espèce thyrsiflorus signifie en latin à "fleurs en thyrse" et fait référence en botanique à la disposition des fleurs. Avouez que la floraison bleue est magnifique.



La corbeille d'argent (Lobularia maritima) est bien connue des jardins. Au Québec, elle est fort populaire comme annuelle. Saviez-vous qu'elle fait partie de la famille du chou (Brassicacées) ? Je l'ai croisée à maintes reprises durant notre voyage dans le sud de la France. Non seulement la plante sent très bon, mais elle est très utile en agroécologie, car elle offre un abri à de nombreux invertébrés utiles en agriculture.


Mimosa, Oven's wattle (Acacia pravissima). Ce mimosa peut atteindre 5 m de haut, parfois plus. Les feuilles sont fascinantes. Ce sont en fait des phyllodes triangulaires. En botanique, le terme phyllode réfère à un pétiole qui a l'apparence d'une feuille. La floraison jaune or apparaît entre la fin de l'hiver et le début du printemps. 

Sauge de Graham, Graham's sage (Salvia microphylla). Une plante que j'ai beaucoup vu dans les jardins en Angleterre. Robuste, florifère et odorante. Je ne me lasse pas de l'aimer.

Japanese Sago Palm (Cycas revoluta). De croissance lente, cette plante qui n'est pas un palmier malgré son apparence, croit au Japon et en Chine. Remarquez comme ses feuilles ressemblent à des plumes. 


Massif de vergerette de Karvinski (Erigeron karvinskianus) et de romarin (Salvia rosmarinus) qui cascade.

Aloès (Aloe sp.) Vous devinerez que ces plantes sont peu exigeantes en eau! 
Leur couleur flamboyante m'a fait traverser la rue pour les photographier de près.

Pelote d'épingle, Nodding Pincushion (Leucospermum cordifolium). Membre de la famille des Protéacées, cette plante attire instantanément le regard par son allure insolite.



Les pins sont nombreux dans le paysage de la Provence. Ils y croient comme des rois. Leur physionomie varie selon leur position et ils se laissent souvent façonner par le vent.



Malheureusement, je n'ai pas le nom de cette plante archi fleurie. Nous la croisions à l'aller-retour vers notre plage favorite.


Même les ronds-points sont joliment aménagés!



Et jaillissent les bleus de la mer et du ciel pour terminer en beauté ce voyage merveilleux.


Je dédie ce billet à mes amis Heidi et Jérôme ainsi qu'à nos hôtes Françoise et André. Un immense merci de nous avoir permis de découvrir ce coin magnifique de la France et d'avoir fait de nos vacances un moment inoubliable.

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Où acheter ses semences sur Internet ?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Que faire avec les feuilles de lavande?

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Comment semer des glands de chênes + un texte inspirant de Robert Poupart, un semeur d'arbres

Reconnaître l'herbe à puce