Je composte, tu compostes, il composte...

Il y a longtemps que je veux écrire sur le compostage, car je suis une fervente pratiquante de la chose. J'ai maintenant l'occasion de le faire. La semaine passée, mon copain Louis a présenté dans son cours d'éthique (philosophie au collégial) le film d'Al Gore, An Inconvenient Thruth. Après un visionnement électrisant, les étudiants étaient prêts à poser des gestes pour compenser l'empreinte (peu) écologique qu'on y laisse chaque jour. Louis aurait aimé alors distribuer quelques conseils pour faire du compostage domestique, geste qui se révèle facile et bénéfique pour l'environnement. Il m'a donc proposé de faire un feuillet qu'il pourrait donner à son prochain cours à ceux et celles qui seraient curieux d'essayer la technique.
Le feuillet est fait et sera distribué, mais je me suis dit qu'il pourrait être intéressant d'échanger sur le compostage sur le blog. Qu'en pensez-vous ? Le mettez-vous en action ? Quels sont selon vous les avantages et les inconvénients de composter ? Pensez-vous que le geste en vaut la peine ? Connaissez-vous des projets d'envergure de compostage (compostage industriel) ?
***

Pour ceux et celles qui voudraient obtenir le fameux feuillet, écrivez-moi et il me fera extrêmement plaisir de vous l'envoyer par courriel !


Commentaires

  1. Excellente équipe vous deux!!

    Ici, on s'est mis au vermicompostage.. Ça va pas vite vite des vers mais c'est un début de colonie. et je serais intéressée à ton feuillet!
    Envoie le moi StP! catherinebou@gmail.com

    RépondreEffacer
  2. Oui, le vermicompostage démarre lentement, mais une fois parti, tu voudras faire des dons de vers ! J'ai bien aimé faire ça en appart. J'appelais mes vers "mes petits animaux domestiques idéals" : ils ne font pas de bruits, ne perdent pas de poils, mangent mes restes et me donnent du compost !
    Par contre, un des inconvénients du vermicompost, c'est qu'à un moment donné t'as besoin de plus d'espace ! Mon bac ne suffisait plus et je ne pouvait avoir plus gros. Et il y avait ces petites mouches...j'avais beau mettre du papier journal, ça ne réglait pas le problème. C'est pourquoi j'aime bien avoir la compostière extérieure, en fait les compostières !

    Tout de même, cela n'empêche pas d'apprécier le vermicompostage à l'intérieur. Surtout que ton petit bonhomme doit aimer les voir évoluer...

    Merci Catherine de partager ton expérience ! Je t'envoie avec plaisir le feuillet !

    RépondreEffacer
  3. Vermicompostage pour moi aussi. Car l'hiver j'étais pas très motivé pour sortir tout mes dechets dans le composte.

    Pour le moment, je dois dire que je suis plutot satisfait. Ca fonctionne bien, pas d'inconvénient, et ca semble assez facile. Il y a la théorie (enterer les dechets, placer à un endroit différent à chaque semaine, etc.) et il y a la pratique. Pour ma part, je mets tous mes dechets en vrac et j'essaye de simplifier les choses ;) Vous pouvez suivre les aventures de mes vers ici: http://www.spaggiari.org/blog6.php/Vermicompostage

    Je pense qu'il doit être possible de faire des installations beaucoup plus petites avec seulement 3 caisses pour les personnes seules où qui n'ont pas de place.

    JM

    RépondreEffacer
  4. Merci Jean-Marc pour ton commentaire ! Je suis allée voir ton blogue et j'ai été impressionnée par le détail de ta démarche dans le lombricompostage ! J'ai quasiment eu le goût de m'en repartir un comme quand j'étais en appart ! Assurément, je recommande ton blogue pour ceux et celles qui ont besoin d'info sur la chose et qui ne savent pas par où commencer.

    RépondreEffacer
  5. ;) Merci pour les compliments.

    Je me suis dit que tant qu'à tenter l'expérience, autant la partager. Et si ça peut aider certains pour commencer, alors j'en serais ravi. Car de mon coté, je suis très satisfait du résultat.

    Jean-Marc

    RépondreEffacer
  6. BOnjour! Je viens de découvrir votre blog, et je trippe! Enfin des idées et des trucs pour la passionnée que je suis, mais vraiment autodidacte et snas "modèle" à suivre! Personne, dans mon entourage, n'a jamais jardiné alors je fais des essais, et des erreurs! Dont, entre autre, le fameux compostage! Cela fait 2 ans qu'il est installé et il n'a jamais produit de compost! Je ne doit pas avoir la bonne marche à suivre car il ne manque pourtant pas de "denrée"... Avec une garderie en milieu familial (9 enfants) + notre famille (de 5), je ne dois certainement pas faire les bons gestes! J'aimerais donc recevoir votre feuillet qui ne pourra, c'est certain, que m'aider!
    Merci, et bravo pour votre blog!

    RépondreEffacer
  7. Bonjour Julri et bienvenue à Je suis au jardin !
    On pourrait dire que à vous 14 vous faites dans le compostage industriel ! Il me faudrait des détails concernant les problèmes que vous rencontrez avec la technique, ainsi je serai en mesure de mieux vous aider. Ceci dit, il reste que pour obtenir une première récolte de compost, il faut souvent un bon 3 ans, surtout dans le cas de compostage domestique. Mais il y a des trucs pour accélérer la production !
    Récemment, je suis tombée sur le livre de Lili Michaud, une agronome spécialiste dans le compostage, et j'ai trouvé sa plaquette " Tout sur le compost" fort instructive ; je vous la recommande (www.lilimichaud.com).
    Je vous enverrai également le feuillet, mais il est vraiment sommaire, hein ! Écrivez-moi à jasminekabuya@gmail.com afin que je puisse partager le feuillet qui est en PDF.
    Au plaisir,

    RépondreEffacer
  8. Je continue à m'instruire sur le sujet et...à hésiter. Mais je me pose une question. N'ayant pas de producteur bio dans les environs, j'achète "n'importe quoi". Or, les pesticides se trouvant essentiellement sur les peaux et les épluchure, je me demande si le compost obtenu ne risque pas être un concentré de produits chimiques. Ce sujet a-t-il été traité quelque part?

    RépondreEffacer
  9. Effectivement, La fourmi, on suggère de ne pas composter les agrumes qui généralement contiennent bcp de pesticides sur leur pelure.J'avoue que moi, j'en fait fi et je mets tout au compost. Parce qu'entre toi et moi, le compost qu'on achète en sac (à moins que ce soit différent en France) peut contenir des résidus de pesticides aussi. Sinon, je te suggère d'utiliser ton compost à des fins non-alimentaires, pour la pelouse ou pour des arbres, arbustes et vivaces.

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Faire pousser des tomates à l'envers...