Bilan du jardin 2009-Partie 2



Partie 2 : La cour arrière (sud)
Caractéristiques des lieux : Quand nous sommes arrivés en mars 2008, la cour arrière était un espace assez lugubre. Il y a beaucoup d'arbres : une épinette bleue (Picea pungens), un frêne d'Amérique (Fraxinus americana L.), trois érables (deux Acer platanoides et un A. saccharum), deux pommetiers décoratifs (Malus Mill. et Malus baccata L. Borkh. 'Columnaris'), un pin blanc (Pinus strobus), un cèdre (Thuja occidentalis) et une épinette noire (Picea mariana) imposaient leurs frondaisons sur 3500 pieds carrés (1066 mètres carrés) de terrain! L'élagage des branches trop basses est l'une des premières tâches réalisées. Les copeaux de bois issus de la taille seront étendus principalement sous les arbres au sud, là où le sol est sec et compacté. La pelouse était dans un piteux état, le sol étant compacté, spécialement là où il y avait une piscine près du patio. Ce dernier est en béton et il est monté sur des sonotubes, il mesure 14 pi x 24 pi (4,27 m x 7,32 m). Cette structure est géniale pour accueillir une grande table de patio et beaucoup d'invités. Par contre, il a fallu rehausser les plates-bandes autour et fermer l'espace par des bacs afin d'éviter des accidents. Nous avons un petit cabanon de tôle sous l'épinette bleue et une corde à linge qui passe au même endroit. Des portes françaises près du coin sud-est de la maison donnent sur la cour, mais les anciens propriétaires ont omis de faire une rampe ou un escalier!



Il reste beaucoup de travail à faire pour avoir une cour à notre goût, mais déjà, comme vous le voyez sur les photos avant-après, les améliorations accomplies permettent de profiter pleinement de l'endroit. Dans un futur proche, nous voudrions cacher complètement le dessous du patio par des végétaux, réaliser des marches plus sécuritaires et esthétiques pour remplacer celles en bois, orner toute la cour de plates-bandes avec des plantes provenant principalement de l'Asie, créer un coin Jardin des enfants (où l'ancien potager sous le pin blanc), fermer les portes françaises par un garde-corps...

N.B. : Il faut dire que la partie 1 du bilan contient une portion de la cour arrière : j'ai fait la division ainsi pour faciliter la rédaction du bilan.
Photos par Jasmine : (1) et (2) avril 2008, on élague beaucoup! (3) avril 2009, la pelouse a besoin d'un coup de pouce. (4) Septembre 2009, ce coin était désespérément laid, c'est mieux, mais ça manque encore de charme!

Projets :
— Bacs à fleurs : ce projet de récupération a été un coup de coeur. Tout comme le sentier de dalles, sa réalisation n'a rien coûté en matériaux puisque nous avons tout récupéré le bois et les vis d'anciens bancs de cantine (voir ici pour plus de détails). Mon homme a eu le talent de les construire et moi de les verdir! À la fin de l''automne 2009, nous avons décidé de vider les bacs dans les plates-bandes pour les surélever, mais aussi pour mettre au printemps 2010 une toile géotextile dans le fond des bacs; nous voulons les conserver plus longtemps. Appréciation : 4 *. Pour savoir le contenu des bacs, voir plus bas.

— Pots sur le patio : Deux gros pots en plastique noir sur le patio près de la porte-patio accueillent depuis deux étés des tomates et des cobées. Cette année, les tomates ont grimpé jusqu'au toit tandis que les cobées sont restées discrètes. Il y avait aussi une passiflore (Fruit de la passion) qui a bien végétalisé le mur sans égailler le tout de fleurs. Appréciation : 3*. Trop de tomates, peu de fleurs. Miser sur des fines herbes et plus annuelles fleuries l'été prochain. Les pots de plantes tropicales étaient exubérants : elles sont si heureuses de prendre l'air!

-Jardinières : Deux sont en bois et au sol, deux autres sont en métal et fibres de noix de coco. Les premières étaient remplies d'Oxalis triangularis (la pourpre) ou de menthe (don de ma mère). Elles ont été débordantes tout l'été. Les secondes jardinières contenaient soit un mélange de plantes d'intérieur ou du Plectranthus argenteus. Dans cette dernière, la situation très ensoleillée demande probablement un Portulaca ou une autre plante résistante à la sécheresse.

-Marches : J'ai tenté d'arranger des marches plus sécuritaires, cela a fonctionné quoiqu'elles ne soient pas très jolies.

-Pelouse : Beaucoup de travail a été mis dans l'amélioration de la pelouse. Nous ne sommes pas des fanatiques de gazon, mais s'il faut en avoir il faut qu'elle pousse bien! J'ai vite abandonné l'aération à la fourche... Nous avons terreauté toute la pelouse avec du sol enrichi de compost, nous avons réensemencer de trèfle blanc et de mélange de semences à gazon pour l'ombre. Avec les pluies abondantes, le gazon a très bien poussé. Il reste quelques endroits à améliorer : sous l'épinette bleue (paillis ou pelouse?), sous le pin blanc (très acide et compact). Appréciation : 4*.

-Plate-bande longeant le patio: Cet espace a été élargie : je voulais planter plus de tomates et de fleurs. Si une partie de mon souhait a été exaucé, il manquait toutefois d'exubérance dans le tableau. À l'automne, j'ai transplanté des vivaces à cet endroit et je vais réviser les choix d'annuelles. Appréciation : 3*.

Semis :
- Blé bleu d'Utrecht : sa définition m'avait plu dans le catalogue, mais en plate-bande, l'effet a été moyen. Semé le 13 mai en plein sol. Lève très bien au 24 mai. L'épi est effectivement d'un joli bleu acier. La tige s'écrase facilement. 2*
- Tropaeolum minus 'Empress of India' (capucines): Cette magnifique capucine est cultivée depuis le 16e siècle. On comprend pourquoi quand on admire la plante aux fleurs d'un orangé puissant soutenu par un feuillage vert pourpré. Chez nous, elle a mieux poussé en semis direct dans les bacs (semée le 25 mai) qu'au sol (semé le 13 mai). Elle requiert un sol pas trop riche, ce qui a pu lui nuire en plate-bande.4*
- Nemophila ' Penny Black' et N. ' Baby Blue Eye' et Épinards 'America' : Semés directement dans les bacs autour du 25 mai. Levée moyenne, ensuite ils ont été étouffés par les capucines...2*
- Cobaea scandens : Si les semis intérieurs en gobelet de papier ont bien fonctionné (13 mars), à l'extérieur ils n'ont pas su s'imposer. J'ai manqué d'attention pour eux, je crois. 3*
- Coriandrum sativum : Un succès! Elle prend une vingtaine de jours à lever, mais une fois partie, c'est l'abondance! J'aurais du faire des semis successifs pour avoir des feuilles comestibles sur une plus longue période. La floraison était délicate et superbe. La plante pousse très bien au demi-soleil et produit beaucoup de graines, tout aussi comestibles et savoureuses. 4*
- Ocymum basilicum 'Genovese' : Semis réalisée le 15 avril à l'intérieur. Tout va bien, jusqu'à ce que je sorte les plants dehors pour acclimation et qu'ils subissent un gel et qu'en plus ma fille renverse les plants. Résutltat: un seul survivant. J'ai acheter des plants en pépinière. Ils ont bien produit, mais pas autant qu'espéré. Prochain été, le basilic est en pot avec 1/2 compost, 1/2 terre. 3*
- Tomates : Pour les détails sur les semis cliquez ici. Si les enfants adorent les tomates cerises, surtout la 'Galina', les adultes préfèrent la 'Iberville' pour cuisiner. L'an prochain, nous essayons de nouvelles variétés, dont une italienne (Principe Borghese ?). Pour les bacs, nous savons qu'il faut de préférence des variétés déterminées sinon ça déborde! Aussi, nous allons ajouter des légumes à nos plantations et diminuer le nombre de plants de tomates : 25 plants c'est un peu trop.4*
- Amaranthus hypochondriacus : détails ici. Elle n'a pas eu l'ampleur attendue, mais sa fleur fuschia étrange est bien jolie 2*
- Cleome hassleriana 'Étoile violette': les semis intérieurs ont moyennement fonctionné. J'ai réussi à intégrer à la plate-bande des plants qui ont poussé spontanément au même endroit. La floraison a été tardive, mais elle est si élégante, alors on ne ne lui en veut pas trop.3*
- Ail: plus de détail ici.
- Vivaces : J'ai semé cet automne (31 août) plusieurs vivaces au jardin, dont Agastache foeniculum, Digitalis ferruginea, D. x mertonensis, Aquilegia vulgaris, Campanula rotundifolia. Seule l'Aquilegia avait germé quelques semaines plus tard. Les autres, à voir au printemps.
Plantation et transplantation :
- Dans la plate-bande longeant le patio j'ai fais l'ajout de 3 plants de graminées Panicum virgatum 'Heavy Metal', d'une monarde rouge (don) et transplantation d'astilbes fushia autour du lilas nain.
-Sous le cèdre, ajout d'une Euphorbia dulcis 'Chameleon' (don), d'une Anemone x hybrida  'Honorine Jobert'.
-L'Amelanchier canadensis, jadis en façade, a été déménagé sous le frêne.
-Ajout d'une plate-bande près du balcon, sous la corde à linge. Dans celle-ci une Actaea  racemosa (ou Cimicifuga), un Polygonatum aubertii (à déménager près de la clôture) et deux hostas panachés (don).
-Plantation de bulbes : 15- 20 Narcisses "de St-Marcel" (don) sous le cèdre et le pommetier de Sibérie.

Commentaires

  1. Quel boulot! Jardin et compte rendu très bien faits, du Jasmine, quoi.
    Mon Ours des montagnes aimerait une jardinière aussi méthodique que toi!
    Moi, j'ai des envies de plantation, mais pas de plan, que de l'improvisation (ou presque).

    RépondreEffacer
  2. Merci La Fourmi de reconnaître tout le labeur!
    J'aime bien l'exercice du bilan, il permet de revoir tout le travail accompli et de se préparer à la saison prochaine. Toutefois, ne t'en fais pas : malgré cette apparence de calcul, je suis une jardinière également très improvisatrice !!!! J'aime acheter compulsivement des plantes, les déménager au jardin sur un coup de tête, et faire des plantations aléatoires. C'est mon copain qui, avec son côté méthodique, tranquillement déteint sur moi et je crois que si j'arrive à un équilibre, je serai une jardinière sereine!

    RépondreEffacer
  3. Super intéressant!

    Hihi, moi aussi je diminue le nombre de plants de tomates... Je veux passer de 18 à 5 ou 6. J'ai été 2 mois sans être capable d'en manger!

    je ferai lire ton billet à mon chum, passionné d'aménagement paysager!

    xxxx

    RépondreEffacer
  4. Ah! Laetitia et tes tomates! Toute une épopée! J'ai la même résolution que toi, celle de diminuer le nombre de plants et d'avoir un peu plus de diversité en terme de plantes potagères.
    On s'en reparle!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette