Bouquet d'hiver

Mon ainée est une fleuriste innée. Une de ses activités préférées durant la belle saison est de faire des bouquets de fleurs. Âgée de bientôt cinq ans, elle sait quelle fleur elle peut se permettre de cueillir sur notre terrain et si elle hésite, elle vient s'assurer auprès de moi qu'il s'agit bien d'une "plante pour bouquet". Avouons que les premières fois ce n'était pas aussi facile. Je pense inévitablement au moment où elle avait enlevé tous les narcisses du jardin pour réaliser une magnifique gerbe... En voyant ma fille me tendre la vingtaine de narcisses d'un blanc pur, j'ai hésité entre l'exaspération et la tendresse... Finalement, je garde un excellent souvenir de ce bouquet si spontané qui a embelli notre cuisine plusieurs jours durant!

Récemment, elle est revenue d'une marche aux alentours avec son père et son frère avec cette fois, un bouquet d'hiver. Ben oui, pourquoi pas? Encore une fois, j'étais tout émue de cette spontanéité: elle a vu la beauté dans les feuilles mordorées du vinaigrier et dans ses fruits de velours rouge; elle a été attirée par les gaies capsules du célastre; elle a été charmée par les délicates étoiles de l'aster. En somme, elle a voulu rassembler toutes ces jolies choses en un bouquet sans se soucier qu'autour d'elle c'était février...

Et pour que mes enfants aient toujours le désir de cueillir des fleurs, plus encore aujourd'hui je pense à eux dans ma planification du jardin. Par le passé, l'intégration de fleurs d'annuelles et de vivaces qui consentent à se faire couper (je devrais préciser "sectionner avec les mains ou écourticher avec des ciseaux à bricolage"...) et qui adorent la vie en pot n'était pas trop prévue. J'ai observé depuis que nous avons un jardin que les rudbeckies, les pois de senteur, les centaurées, les échinacées, les marguerites, la petite renouée, les oeillets et les coréopsis ont été élues favorites des enfants. Constatant leur engouement,  je consulte dorénavant les catalogues en cherchant les inscriptions "idéale pour la fleur coupée" et j'encercle mes trouvailles le sourire aux lèvres...

En voici d'ailleurs quatre que je sèmerai fort probablement chez nous cette année:

- Rudbeckia hirta 'Cherry Brandy'

Image tirée du site Silene.

- Coreopsis x hybrida  'Incredible Mix'
- Helichrysum bracteatum (King Size Mix)
- Nigella damascena 'Cramer's Plum'

Commentaires

  1. Ce n'est pas possible de leur en vouloir, elles ont la passion que nous possèdons. Le coreopsis mélangé va beaucoup l'attirée. Ma fille aime récolté les graines de mes coréopsis.
    Bon week-end!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour France!

      Oui, comment leur en vouloir? Il est mieux de voir cette attirance vers la flore que de l'indifférence!

      Je vous inviterai donc à venir profiter du mélange de coréopsis et nos filles se feront une super cueillette de semences!!!

      Bon week-end aussi France.

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Faire pousser des tomates à l'envers...