Etes-vous un jardinier contemporain ou classique?

À mon anniversaire, mon amoureux m'a offert un cahier d'écriture. Il l'a bien choisi, car j'adore tous ces aspects. Ses pages lignées ont un fini légèrement lustré doux sous la main. La couverture taupe imitation cuir est décorée de quelques peintures botaniques et un pratique élastique peut retenir les couvertures bien serrées. Finalement, une pochette à la fin du cahier est l'endroit tout indiqué pour accumuler des étiquettes, des notes chiffonnées, des bouts déchirés de catalogues...
Le remplaçant. Photo par Jasmine Kabuya Racine
Vous l'aurez deviné ce cahier est mon nouveau journal de bord de jardinage! Mon premier journal sera complété sous peu. Il été un très bon compagnon et le demeurera comme archives puisque j'y ai consigné des recettes de purins, des trucs pour améliorer le potager ou pour créer de meilleures potées, des listes d'associations de plantes gagnantes et de végétaux coups de coeur à adopter un jour, des critiques de livres, des commandes de semences et de bulbes, des notes d'actions, mes réussites et mes échecs au jardin, et ce, depuis 2009...

Le vétéran. Photo par Jasmine Kabuya Racine.
Bref, en tournant les pages j'y retrouve une variété de commentaires autour du jardin. Malgré que mon système de classification laisse à désirer, je sais comment m'y retrouver. Bon, j'avoue qu'il m'arrive parfois de feuilleter longtemps pour trouver le plan des semis d'ail de l'année précédente ou ce détail dans un certain bilan! De plus, il n'est pas rare qu'en l'ouvrant un ou deux bouts de papier s'échappent: je ne me suis jamais domptée à ne rien y mettre de «lousse» malgré l'évidence que c'est malcommode. Imaginez dehors quand une brise fait soulever les pages... 

Toutefois, le nouveau cahier acheté intentionnellement pour devenir le second carnet horticole sera plus pratique et devrait être un peu mieux tenu... en tout cas, je ferai tout pour qu'il le soit! Parce que j'hésite encore à consigner tout sur l'ordinateur autrement que sur mon blogue. Il y a bien l'amie Louise qui m'a suggéré de m'initier à Folia, un site anglais qui permet de tenir un journal de bord gratuitement et où on y trouve tout un réseau de jardiniers. Inscrite, je n'y ai fait que deux entrées dans mon journal malgré que le site semble bien pensé. Je questionne encore ma source de résistance...
Folia, un aperçu. Bien pratique mais seulement en anglais! Connaissez-vous?

Mon détour par cette histoire de cahier m'amène à vous demander si vous êtes une jardinière ou un jardinier contemporain qui avez troqué le crayon pour le clavier ou l'écran tactile. Utilisez-vous des applications pour jardiner? Si oui, lesquelles vous permettent d'être plus efficaces? Consignez-vous vos notes de jardinage principalement sur votre ordinateur, sur un site ou sur des pages avec un bon vieux crayon?

De même que pour la recherche d'informations horticoles, êtes-vous comme moi à cheval entre vos bouquins et Internet? Et sur ce dernier, quelles sont vos sources favorites?

***
Pour les habitants de la métropole, la fin de semaine prochaine (8 et 9 février) sera le moment de faire le plein d'inspiration à la Fête des semences au Jardin Botanique! On peut aussi en profiter pour faire le plein visuel de verdure en visitant les serres...

La serre des plantes tropicales et alimentaires.
 Photo par Jasmine Kabuya Racine.
Banana!
Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Commentaires

  1. Je vais définitivement aller faire un tour sur Folia par simple curiosité. Je suis encore un jardinier débutant et préfère lire les commentaires, récits, conseils de gens mieux expérimentés que moi....comme ici sur ce blog! :D plutôt que de tenir moi-même un journal de bord. Peut-être un jour!

    RépondreEffacer
  2. Ha voilà, j'ai finalement retrouvé l'application IPhone dont j'avais entendu parlé l'été dernier. Ayant un Android, je n'ai malheureusement pas pu tester, mais l'application à l'air bien pratique!

    Pour les technophiles:
    https://itunes.apple.com/fr/app/mon-potager/id485697602?mt=8

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Salut Paco,

      Merci beaucoup de nous revenir avec cette suggestion d'application. Je vais y voir de plus près!

      Effacer
  3. Bonjour Paco,
    Vous me faites rire en citant mon blogue. Pourquoi pas!

    Si je peux me permettre, le journal de bord est fort utile autant au débutant qu'au pro! Évidemment, celui ou celle qui tient un journal le fait entre autre parce qu'il jardine assez régulièrement. Juste pour conserver les dates des semis (quand est-ce que j'ai parti mes tomates l'an passé?), noter des variétés intéressantes (un ami m'a parlé de cette plante extraordinaire!) ou pour noter une recette (mélange pour tenir loin l'oïdium sur mes plants de...), je trouve que le journal de bord devient un outil précieux.

    Mais bon, moi j'oublie aisément alors, mon journal est comme ma mémoire externe!

    Merci de votre passage!

    RépondreEffacer
  4. Je dirais que je suis un peu des deux. J'aime bien garder des notes et documents, mais j'ai découvert un site qui nous permet de garder le tout à l'ordinateur. On peut inscrire les dates de nos semis et récoltes, tenir à jour des notes de jardinage, garder en poids nos récoltes, faire le plan de notre jardin et l'imprimer. Utile lorsque l'on veut se souvenir de "on a semé quoi et où". Il s'agit du site du "Potager de la cour verte". C'est européen mais il a l'avantage d'être en français. Je travaille quelque peu "Access" pour justement créer une base de données pour les plantes que j'ai au jardin avec photos.

    Je suis bien contente de pouvoir lire vos chroniques à nouveau.

    Au plaisir!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour!

      Wow! Merci pour ce commentaire détaillé sur votre procédé pour compiler et planifier le jardin!

      J'ai regardé le site du «potager de la cour verte» et en effet, il offre une panoplie de services bien pensés. Il est vrai que ce genre de site est rare en français et encore plus dans une version «québécoise». Il faudrait lancer le défi à quelqu'un de créer une application pour les jardiniers d'ici: notre climat est si différent!

      Moi aussi je suis bien contente de renouer avec mon blogue et c'est bon de savoir que c'est partagé...

      À bientôt et merci du commentaire.

      Effacer
  5. Je ne peux m'empêcher de jouer sur les deux fronts. Premièrement internet nous permet d'accéder à une immense banque de donnée de gens partageant le même intérêt et à la différence d'un bouquin, même les expériences ratées on désastreuses vont y être relatées, ce qui aussi pédagogique. Mais les livres nous font rêver par leurs présentations impeccables et deviennent une source d'inspiration sans cesse renouvelée ainsi qu'une source fiable d'informations. Pour ce qui est de tenir un mémoire sur internet, pas pour moi, un exemple illustre mon propos; quelle valeur sera accordée à un manuscrit trouvé dans des décombres, écrit de main propre par Jacques-Cartier, et maintenant , ce même manuscrit ré-inscrit mot à mot sur internet, vaudra-t-il autant?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Duker,

      Je suis du même avis. Internet nous offre une immense bibliothèque et un accès avec des gens comme nous qui partagent leur expérience. C'est très utile!

      Les livres eux ont l'avantage d"être généralement bien faits et surtout d'être dignes de confiance. Wikipédia c'est bien, mais il faut toujours vérifier si les sources sont indiquées. De même que mon blogue où je partage mes expériences ne peut être pris au pied de la lettre!

      Pour votre dernière question, je suis bien embêtée... Il me semble que des propos intelligents ou des découvertes fascinantes qu'elles soient manuscrites que numériques devraient valoir autant. Mais lequel des supports saura résister à l'épreuve du temps?

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !