Quoi faire de son sapin après Noël?

Juste un peu avant Noël, nous avons su que la ville de Salaberry-de-Valleyfield ne ferait pas de collecte de sapins comme par le passé. Cela a déplu à de nombreux citoyens comme on le mentionne dans cet article et c'est compréhensible. Début janvier, il était très navrant de voir de nombreux sapins aux mêmes rangs que les poubelles alors qu'ils avaient connu des jours meilleurs.

Suggestion #2: L'offrir en cadeau aux oiseaux!
Photo par Jasmine Kabuya Racine.
Toutefois, la mise aux ordures n'est pas un passable obligé! Il y a plusieurs façons de recycler son sapin de Noël. Je vous livre quelques idées et je suis consciente qu'il est peut-être trop tard pour certains qui auront déjà dit bye-bye à leur sapin. Mettez cet article dans vos favoris: ce n'est que partie remise pour l'an prochain!
  1. Sapin baumier embaumant: conserver une partie des aiguilles et les mettre dans des petits sachets. Insérer ceux-ci dans les tiroirs de vêtements, dans les garde-robes, partout où on veut retrouver une belle odeur de sapin!
    Des aiguilles dans un petit sachet pour parfumer un tiroir.
    Photo par Jasmine Kabuya Racine.
  2. Abri de fortunés: laisser le sapin dans son support et le placer dehors! Il fournira un abri pour les oiseaux. On peut même y suspendre des mangeoires ou des gâteries pour les oiseaux.
  3. Un brin de protection: tailler les branches du sapin. Si le couvert de neige est mince, les étendre sur les lits des vivaces pour leur offrir une protection supplémentaire contre le froid intense. 
  4. Retour à la terre: au printemps, tomberont les aiguilles roussies des branches qui auront servies de protection hivernale. Les secouer sur les plantes-bandes, particulièrement à la base des plantes qui aiment les sols acides comme les rhododendrons, les fraisiers ou les bleuetiers. On peut aussi mettre les aiguilles à la base d'un conifère existant pour offrir un paillis supplémentaire.
  5. Tuteurs naturels: conserver les plus longues branches dépouillées de leurs aiguilles. Tôt au printemps, enfoncer plusieurs branches de sapin dans le sol au pied des annuelles et vivaces hautes, fragiles ou grimpantes, comme le delphinium, la pivoine, le pigamon (Thalictrum), le dahlia, le pois de senteur ou la jeune clématite. Si la hauteur des branches est insuffisante, jumeler avec des branches plus longues d'une autre essence. Les branches feront des tuteurs rapidement invisibles où les attaches sont inutiles.
     Insérer des branches sur le pourtour d'un pot, relier leurs sommets pour former un tipi. Semer plusieurs pois de senteur à la base des branches. Ils y grimperont à votre plus grand plaisir.
    Photo par Jasmine Kabuya Racine.
  6. Un petit lit pour mieux composter: avec les plus petites branches, former un nid à la base d'un nouveau tas de compost. Aérer le sol au besoin, puis mettre les petites branches sur une épaisseurs de 5 à 6 cm. Ajouter ensuite une couche de feuilles. Ce fond aéré diminue la compaction au sol des matières qui seront ajoutées au compost.
  7. Étiquettes rapido-presto: avec les branches moyennement minces, créer de pratiques étiquettes pour nommer les annuelles au jardin. À l'aide d'un économe, éplucher une partie de l'écorce pour révéler l'aubier. Sur cette partie, écrire avec un crayon à encre indélibile le nom de la plante.
    Étiquette de bois.
    Photo par Jasmine Kabuya Racine.
  8. Poteau rustique: élaguer les branches le plus près possible du tronc et couper la tête d'une dizaine de centimètres ou plus. Au printemps, se servir du tronc pour en faire un poteau au jardin qui pour supporter une cabane pour la gente ailée ou un abri pour les pollinisateurs. Avec 2 troncs, on tend un filet qui sert d'appui pour des haricots ou des pois. Le tronc pourrait aussi servir de barrière entre la plate-bande et le gazon. 
  9. Feu, feu joli feu: probablement le bois de chauffage ayant le pouvoir calorifique le plus faible, mais c'est mieux que rien! Il faut toutefois faire bien sécher le bois avant de le brûler.
  10. Coupé en rondelles: débarrasser le tronc de toutes ses branches puis couper celui-ci avec une scie en faisant des tranches de 1,5 cm. Badigeonner les rondelles d'un stabilisant pour bois (Pentacryl) pour prévenir les craquelures. Les laisser sécher puis les sabler. On peut se servir de ces jolies rondelles pour faire des étiquettes de plantes: il suffit de percer un petit trou près de la bordure et d'y écrire le nom avec un marqueur à encre indélibile ou un fer à pyrograver. (Suggestion tirée d'un article de Karen York pour Canadian Gardening, Annual 2013).
  11. Miam! les bonnes aiguilles: donner son sapin dépouillé de ses décorations à un éleveur de chèvres. Peut-être la récupération la plus farfelue, mais un concitoyen l'a testé avec ses chèvres et elles se sont régalées du feuillage et de l'écorce du sapin que leur avait donné leur éleveur. Étonnant et vrai
  12. (janvier 2017) À ce palmarès, j'ajoute enfin l'excellente suggestion de Duker, celle de fabriquer de la bière d'épinette à saveur de sapin. Le site de Passeport Santé en propose une avec les quantités pour ceux et celles qui veulent une recette à suivre. Il suffit de changer l'épinette par le sapin. Santé!





  13. Merci à Sylvain Gascon, copropriétaire de
    la chèvrerie Les biquettes à Flopine, pour cette photo.

Commentaires

  1. Il vous en manque un, utilisez les aiguilles afin de faire....de la bière d'épinette maison! Ça semble farfelue mais moi même j'aime bien utiliser le sapin à la place de l'épinette afin de me confectionner cette délicieuse boisson, de l'eau , du sucre , de la levure, et quelques bouts de sapin, voilà.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bien oui, pourquoi pas! Il manquait définitivement une suggestion alimentaire (pour les humains) à ma liste. Merci Duker!

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !