Cloner à bon marché

Une des premières façons de s'abonner au jardinage de façon désinvolte est assurément le bouturage de tiges. Vous repérez une magnifique plante chez une amie ou chez vos parents, on vous dit de partir avec un bout et vous voilà devenu parent adoptif d'un rejeton végétal! Arrivé à la maison, vous vous dépêchez de faire trempouiller la petite tige dans l'eau, laquelle sera ensuite placée (oubliée?) sur le rebord d'une fenêtre.

Bien des fois, la plantule dépérit doucement à votre désespoir et aucune réanimation n'est possible. Parfois, la magie opère. Après quelques semaines, apparaissent alors de fines racines blanches comme neige et vous exultez. 

Alors que la plante menace à nouveau de dépérir vous vous dîtes que vous devez absolument passer à l'étape suivante, c'est-à-dire mettre la bouture en terre en espérant qu'elle survivra au choc.
Petits clones de romarin afin de garnir les potagers cet été.
Photo par Jasmine Kabuya Racine.
Mais justement savez-vous que dans la plupart des cas démarrer le bouturage dans l'eau n'est pas recommandé? Puisqu'au moment du rempotage, il y a effectivement bien des chances que la reprise ne se fasse pas, les racines étant fragiles et n'encaissant pas le choc du changement d'environnement.

Une bouture en devenir pour un atelier de jardinage avec des enfants.
Photo par Jasmine Kabuya Racine.
Alors comment procéder? 
En suivant ces étapes, vous aurez certainement du succès à bouturer des tiges d'une majorité de plantes d'intérieur communes dans nos maisons (voir plus bas pour quelques suggestions). De plus, nous entrons dans une période favorable pour bouturer (de mars à août). 

1. À l'aide d'un couteau propre, prélever sur une plante en santé une portion de tige ayant 2 à 4 noeuds (noeud= point d'insertion d'une feuille sur la tige). 
2. Enlever les feuilles de la base.
3. Réduire de moitié les feuilles du haut de la tige: ceci permet de réduire le dessèchement de la bouture. Cette étape n'est pas une étape obligatoire.
4. Tremper la bouture dans un poudre d'hormone d'enracinement (en vente dans les pépinières) ou essayer avec un peu de salive (il semblerait que ça fonctionne...). Tout cela est facultatif, mais peut augmenter la reprise.
5. Insérer la bouture dans un substrat légèrement humidifié (voir plus bas les choix) lui-même dans un pot. En fait, vaut mieux que le récipient soit petit si on a qu'une seule bouture, car les racines naîtront mieux à l'étroit. Si notre pot est plus gros, mettre plusieurs boutures.
6 Envelopper la bouture dans un sac de plastique transparent, dans une petite serre de plastique comme un contenant de croissants récupéré ou alors recouvrir d'une bouteille de plastique dont on a retiré le fond et conservé le bouchon.
7. Exposer la bouture à la lumière vive, mais pas au soleil direct. Aérer de temps à autre si trop de condensation se forme.
8. Quand la bouture présente des signes de croissance (nouvelles feuilles) ou que l'inspection révèle des racines qui sortent des trous de drainage, on peut empoter dans un substrat plus nutritif (ajouter du compost au substrat de rempotage, par exemple). L'attente correspond à environ 3 semaines à plus d'un mois.
La bouture de plectranthus a commencé à former des racines!
Toutefois, on en veut un peu plus avant de rempoter dans un plus gros pot.
Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Quel substrat choisir pour bouturer?
Cela dépend de la plante sélectionnée, mais un terreau de rempotage commercial ou de semis conviendra dans la plupart des cas. Certains feront le propre mélange comme 1/2 vermiculite + 1/2 terreau de rempotage, d'autres préfèreront 1/2 sable horticole + 1/2 tourbe. À vous d'essayer!


Boutures de plectranthus et de fruit de la passion.
Des pots de yogourt perforés et un contenant de croissants récupérés ont une seconde vie au service du jardinage!
Photo par Jasmine Kabuya Racine.
À mon avis, bouturer une tige de plante est un exercice facile... si on utilise des plantes qui adorent se faire multiplier de cette façon! Voici une courte liste de plantes d'intérieur à bouturer pour le débutant:
Quelques avantages du bouturage:
  • Cela permet de produire des plantes aux caractéristiques identiques au parent.
  • C'est une technique qui fournit des plantes plus rapidement que par semis.
  • C'est une façon économique d'obtenir plusieurs plantes pour des potées fleuries estivales ou pour partager.
Plus d'info

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette