Rare pétunia rouge du Brésil à Valleyfield

Les moments de pluie sont d'excellentes occasions pour trier mes photos et les nommer. Alors que je cherchais à écrire avec exactitude le nom latin d'un pétunia rouge dont j'ai reçu des semences l'hiver passé par Nancy J. Ondra, je suis tombée sur un étonnant article du journal britannique The Gardian: le pétunia qui pousse délicatement dans le pot sur le stationnement est sur la voie de la disparition dans son habitat naturel!

Petunia exserta. C'est le nom de cette plante endémique au sud de Brésil (tiens, alors que le pays est sous les projecteurs des Olympiques!) qui possède deux caractéristiques qu'il ne partage pas avec d'autres pétunias: sa corolle est rouge et il a évolué pour être pollinisé par les colibris. La diminution dangereuse de sa présence dans son pays d'origine vient du fait que Petunia axillaris (et bien d'autres pétunias) s'hybride facilement avec lui (les rejetons ne sont donc pas de purs Petunia exserta). Par ailleurs, la destruction de son habitat et les changements climatiques nuisent à sa survie.

Depuis son dernier dénombrement dans son milieu naturel par des scientifiques en 2007, où seulement 14 individus persistaient à survivre,  des Américains et des Britanniques ont entrepris de le cultiver et de le vendre pour sa jolie présence et surtout, pour le sauver de l'extinction. 

Toutefois, il y a une précaution à prendre lorsqu'on le cultive pour sa sauvegarde: il faut éviter de le faire croître à proximité d'autres pétunias pour conserver la pureté de ses semences. 

Ça tombe bien, cet été aucun autre candidat du genre s'est vu octroyé une place dans mes plates-bandes et potées. Et avec un peu de chance, j'aurais des semences à partager! Si vous en désirez, écrivez-moi en privé (voir mon profil pour mon courriel).

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !