Jardisac, le sac de jardinage en tenue de ville!

Sans contredit très à la mode, le sac de toile ou de géotextile se fait parler de lui en agriculture et jardinage urbains. Léger, respirant et souvent fait de plastique recyclé, ce type de pot permet aux racines des plantes de croître de façon plus naturelle. Puisqu'il a toutes ces qualités, nous voyons apparaître des produits bien pensés comme c'est le cas de Jardisac.
Dans un pot conventionnel, les racines ont tendance à spiraliser dès qu'elles atteignent la limite du contenant. À long terme, elles risquent ainsi d'étrangler le collet de la plante. Ce problème est évité avec le pot de géotextile.

Ayant demandé à essayer leurs produits, j'ai reçu rapidement 2 formats de 2 couleurs. Je n'ai conservé que le pot rond gris et j'ai fait tirer le grand pot vert lors de ma conférence de Saint-Eustache (j'en parle ici). J'ai cogité un brin longtemps sur le contenu que je voulais y mettre. Enfin, j'ai opté comme plante centrale pour un carex vivace accompagné de pensées géantes Trimardeau (mes semis) et d'une tiarelle indigène.

Deux des premiers aspects qui m'ont charmé du pot sont sa solidité et son côté chic. Un revêtement extérieur 100% polyester d'aspect légèrement brillant donne de l'ossature au traditionnel pot de géotextile souvent trop mou. Ce même revêtement apporte une touche d'esthétisme qui encore une fois dépasse largement l'allure un peu banale des pots de géotextile (en polypropylène exclusivement) qu'on retrouve sur le marché. De plus, deux poignées latérales permettent de déplacer aisément ce pot de 25 cm de largeur là où l'on désire.
Photo tirée du site Jardisac

Toujours sur le site, l'entreprise indique que ses pots durables sont conçus pour résister au intempéries (-30 à 70 degrés Celcius), aux déchirures et aux rayons UV. Perméables, ils laissent l'eau passer : il faut mettre une soucoupe sous le pot si on a l'intention de l'utiliser à l'intérieur.
On remarque le revêtement intérieur en polypropylène.
Sur le site, on offre les pots dans une variété de dimensions et de couleurs; cela va des petites suspensions abordables aux larges pots de 55 cm de diamètre en version neutre noir, gris distingué, bleu, maïs ou vert pimpants.

Le pot que j'ai testé ce vend présentement à 29,99$. Il contient environ 3,6 gallons de terreau. Pour un smartpot de 2 gallons on peut s'attendre à débourser environ 5$. C'est cher pour les petits budgets me direz-vous peut-être. Par contre, j'en conviens Jardisac est un produit hybride: il s'agit à la fois d'un pot et d'un cache-pot perméable. De surcroît, la qualité et la durabilité du produit font bien sûr grimper son prix.

Quoi y mettre?
De tout! Ça pourrait être un assortiment de fines herbes, une succulente, un mesclun doux, des annuelles richement fleuries ou des vivaces aux feuillages texturés. D'ailleurs, j'aime bien cette idée du cactus de Noël suspendu comme sur la photo. Dans tous les cas, le format et les envies dictent le contenu!
Photo tirée du site Jardisac
La petite histoire
Si comme moi vous aimez savoir qui se cache derrière la création,  sachez que Jardisac est l'idée d'une designer graphique d'expérience doublée d'une formation en dessin de mode. Le look simple et raffiné du sac témoignent très bien du savoir-faire de sa créatrice Patricia. Cette dernière a créé Jardisac suite au constat déplorable de ses pots de plastiques tous cassés après un dur hiver... Voilà un problème élégamment bien  résolu!


Commentaires

  1. C'est vraiment un beau produit! Pas donné, mais je suis certaine que la confection est bien faite et c'est un beau plus que se soit fait ici! Merci pour la découverte, je vais peut-être me faire plaisir ;) J'ai essayé avec les smart pot l'an passé et j'avoue que mes fines herbes n'ont jamais été aussi belles! Pour ma part j'ai vraiment vu une belle différence!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, la différence de croissance est là avec les pots de géotextile! Je crois que c'est un bel investissement les pots Jardisac ;) Bonne jardinage Andréanne et merci de ton passage!

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Faire pousser des tomates à l'envers...