Des hydrangées vigoureux

Il y a quelque temps, une lectrice assidue du blogue m'a posé une bonne question. Je prends maintenant le temps d'y répondre et partage avec vous la recherche que j'ai effectuée. 

"J'adore les hortensias, mais eux n'aiment pas mon jardin. Le seul qui réussit, c'est Annabelle qui est sur la photo. Quand je l'ai acheté, on m'a conseillé de le tailler à ras chaque année. Je fais ça à l'automne et tout va bien. Les autres sont toujours cassés quand le printemps arrive,on a souvent un cumul de plusieurs mètres pendant l'hiver et pour les achever, la neige d'avril est très lourde. Or, comme ils fleurissent sur les branches de l'année précédente...
Je n'arrive pas à en trouver un autre, d'une autre couleur, qui accepterait d'être rasé et qui fleurirait sur les branches nouvelles. Aurais-tu une réponse à cette question?"

Tout d'abord, il y a certains jardiniers qui ne taillent pas du tout la variété 'Annabelle' et celle-ci ne s'en plaint pas et fleurit sans problème l'été suivant. D'ailleurs, le nom complet de cette variété est Hydrangea arborescens 'Annabelle'. Larry Hodgson raconte l'histoire de la populaire plante de nos jardins dans un récent billet et propose de nouveaux cultivars issus de 'Annabelle'; la 'Invicibelle Spirit' serait bien jolie avec ses inflorescences teintées de rose. Par contre,  Denis Bernard de la pépinière Villeneuve, en conférence a émis certaines réserves face à  la nouvelle variété 'Incrediball'. Il doute que la fleur soit vraiment plus grosse que 'Annabelle'.

Pour certains, l'hortensia fait référence à l'Hydrangea macrophylla, arbuste dont les boutons floraux éclosent surtout à partir du bois de l'année précédente. Ainsi, si la plante subit un froid  en dessous des -23 degrés Celcius, oubliez une partie de la floraison, car la majorité des bourgeons floraux auront péri. Bien sûr, on peut planter l'arbuste à l'abri du vent et le protéger pour l'hiver par des monticules de feuilles à l'automne ou avec de la neige (plus difficile à contrôler, car elle fond quand ça lui plaît!). Malgré toutes ces précautions, la plante risque de ne pas offrir le spectacle voulu à l'été. Par contre, la variété 'Twist'n shout' fleurit sur le bois de l'an passé et sur le nouveau bois et irait jusqu'en zone 4. Il en va aussi de l'Hydrangea quercifolia, l'hydrangée à feuilles de chêne, et l'hydrangée serrata qui ne sont pas très rustiques sous nos latitudes et dont la culture s'apparente à celle de l'hortensia.
Jasmine Kabuya Racine
Hydrangea quercifolia. L'arbuste devient rouge vin à l'automne.

Ainsi, je propose d'amener au jardin d'autres espèces qui sont plus intéressantes par le port, leur floraison et leur vigueur. Je pense entre autres aux nombreuses variétés d'Hydrangea paniculata qui tolèrent qu'on les taille court au printemps, sans les rabattre, et qui offriront une floraison spectaculaire durant l'été. Larry Hodgson, toujours, propose dans cet article des variétés intéressantes. J'avoue avoir un faible pour le 'Kyushu'. Bertrand Dumont, dans le Guide des arbres, arbustes et conifères pour le Québec, a le coup de coeur pour 'Burgundy Lace' et 'Ruby'. 


On pourrait ajouter à cette liste l'hydrangée grimpant ou Hydrangea anomala petiolaris qui est très vigoureux, s'agrippe seul aux murs, aime les situations ombragées et affiche une architecture originale l'hiver et une floraison sublime l'été. D'ailleurs, nous en avons planté sur notre mur nord de notre maison. Dans mon quartier, j'ai pu admirer également un beau spécimen sur un mur de pierre d'où il retombait joliment. Il faut toutefois attendre quelques années avant que la plante fleurisse et soit réellement imposante.



Commentaires

  1. Super intéressant ton billet Jasmine. Justement je veux me procurer Twist n Shout cette année.

    J'ai le paniculata Kyushu et je l'aime beaucoup. Il fleurit énormément et au début il était mal placé chez moi et j'ai dû le rabattre souvent. Malgré tout il reprenait du poil de la bête très rapidement.

    RépondreEffacer
  2. Merci beaucoup Jasmine. Je n'ai plus qu'à chercher l'oiseau rare dans mon beau pays où je suis une "originale". Vive Internet, car dans ma région personne n'en sait autant que toi.

    RépondreEffacer
  3. @Francine: Tu viendras nous reparler de Twist'n shout! Je suis curieuse!
    @La Fourmi: Tu es trop flatteuse! Ça m'a fait plaisir de trouver l'info parce que ça me permet d'être à jour également! Tu nous diras sur qui tu auras jeter ton dévolu!

    RépondreEffacer
  4. Très intéressant ton article, Jasmine. J'ai beaucoup appris. Merci infiniment.

    RépondreEffacer
  5. Ça fait plaisir Ruth! On voit bien que tu es de nature curieuse!

    RépondreEffacer
  6. Complément d'info concernant Annabelle: d'après mes expériences, non rabattu, le plant gagne beaucoup plus en largeur chaque année. Pratique quand on veut meubler un espace rapidement, mais attention, ça s'étend vite en titi. Cela dit, les efflorescences enneigées sont superbes pendant la saison froide!

    Quand on rabat systématiquement, ça aide à calmer ses ambitions ;-)

    RépondreEffacer
  7. Merci Martine pour ce complément! Effectivement, j'avais lu sur ton blogue ton expérience avec le 'Annabelle' et ma mention des jardiniers qui ne le taille pas faisait entre autre référence à toi!

    Oui, la plante est vigoureuse et peut demander une division une fois de temps à temps.

    RépondreEffacer
  8. Bonjour! Je viens de tomber sur ce billet super intéressant sur l'hydrangea. Je vous explique ma situation : j'ai planté 3 hydrangea incrediball avec un espacement de 1,5 mètre en façade de ma maison il y a 3 ans. A chaque printemps, ceux-ci ont la majorité des branches cassées et je dois donc les rabattre. Cet année, l'un d'eux est mort : il était planté avec peu de profondeur à cause d'un grosse roche. Je voudrais donc en replanter un, mais en réduisant l'espacement de moitié pour éviter cette roche.
    Ma question! : Quelle taille peut-on espérer qu'un hydrangea rabattu à chaque année puisse atteindre ultimement en largeur et en hauteur? Je présume que ce ne sera jamais le 1,25-1,5 mètre annoncé sur l'étiquette, mais est-ce que je me trompe? Un gros merci à l'avance pour votre aide!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline! Pour éviter le problème des branches cassées durant l'hiver, je te suggère de le rabattre près du sol en septembre! Bien sûr tu ne pourras pas profiter des fleurs séchées, mais au moins ils seront prêts au printemps pour repartir du bon pied.
      Pour ce qui est de la hauteur exacte qu'ils atteindront, je ne suis pas en mesure de le confirmer. J'imagine qu'ils atteindront facilement le mètre et ça ne m'étonnerait pas qu'ils aient le 1,5m s'ils sont bien situés et que le sol est bien amendé. Reviens-nous dire si c'est le cas! Merci de ton passage sur mon site ;)

      Effacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Faire pousser des tomates à l'envers...