De temps en temps

Les feuilles des arbres sont bien déroulées; un peu partout sur le terrain, l'ombre s'installe. Mon copain a fait du beau travail dans les arbres: des branches basses et certaines situées près de fils  électriques (finalement Hydro-Québec ne coupera pas les branches de notre pin jugeant que la majorité touchait des fils de téléphone) ont été élaguées. On voit que la cour aura un peu plus de soleil et ce sera bon pour les tomates et autres plantes potagères!

Côté semis, il y a deux semaines, ma fille et moi avons semé des pois mange-tout 'Oregon Sugar Pod' sur un coup de tête: il aurait fallu les faire tremper quelques heures pour accélérer leur germination. C'est ce que j'ai fait pour les autres pois, les pois-asperges (Tetragonobolus purpureus), que j'ai laissés en baignade durant 24 heures et que je sèmerai aujourd'hui dans des pots à l'intérieur.

Les prés fleuris ont été enrichis de semences de lin rouge (Linum rubrum), de pavots de Californie et 'Shirley' et des mélanges originaux utilisés pour les démarrer. Du thym serpolet a été à nouveau semé en bordure des sentiers et à voir celui semé l'an passé, ça devrait pousser bien vite!
Basilic de Gênes. 
L'an passé seulement un plant avait survécu à diverses catastrophes. 
Cette année, nous ne devrions pas en manquer!

Mes semis intérieurs se portent bien, malgré que quelques pucerons aient élu domicile sur certains; j'ai nettoyé les pousses délicatement dans une eau savonneuse, mais ils y sont toujours. J'appliquerai prochainement un insecticide maison à base d'ail. Du repiquage a été fait pour le basilic, les tomates et le tomatillo. J'ai également bouturé un Plectranthus argenteus, plante que j'avais partie de semence au printemps 2009 et dont j'avais conservé un plant à des fins de bouturage l'automne passé. J'ai coupé des sections de tiges, j'ai laissé que deux à trois feuilles et j'ai plongé la tige dans un peu d'eau additionnée d'émulsion de poisson. La plante sera utilisée comme retombante pour des bacs.

Malheureusement, par faute d'attention, j'ai perdu mes précieuses pousses de Primula elatior. Elles ont séché (ou plutôt cuit au soleil...). J'avais réussi à faire lever deux semences! Ce sera à recommencer. Par contre, des Clematis tangutica parties de semis poussent bien.

Malgré le froid (il a neigé ce matin!), ça n'empêche pas les laitues en pots de pousser et la coriandre, semée à la volée l'automne dernier, de se développer. Hum! J'ai si hâte d'en garnir mes plats et de voir les ombelles vaporeuses s'épanouir dans les plates-bandes.

Coriandrum sativum  au jardin

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Faire pousser des tomates à l'envers...