Réussir son aménagement


Si pour certains aménager sa façade tient du conformisme, pour d'autres (et je fais partie de cette catégorie...) il s'agit d'une passion qui ne devrait s'éteindre que lorsqu'ils seront arthritiques, blasés, et près du lit de mort ! Et même encore là !

Pour ces passionnés de jardins, réussir le tableau qu'ils ont en tête est probablement l'ultime défi. En tout cas, tel est mon défi. Depuis des années, je m'amuse à observer les aménagements en façade des propriétés et à noter ce qui fait qu'ils sont magnifiques, intéressants ou ennuyants. Et je sais que parfois quelques trucs suffiraient à rehausser un jardin qui est un peu trop ordinaire. Les voici :

- Planter des arbres : ne serait-ce qu'un arbre sur votre terrain ! Je pourrais faire l'éloge de l'arbre (ce qui serait très long !). Il suffit de retenir ceci : ils apportent structure, ombre, beauté et valeur à votre jardin et votre résidence. On oublie pas de les entretenir un peu chaque année (élaguer, amender au besoin, etc)

- "Décoller" les plates-bandes de la maison. Ne pas hésiter à faire une plate-bande en plein milieu du terrain en façade. Trop de gens font de petites plates-bandes jouxtant les murs. Au moins, faites en sortes qu'elles soient un peu plus large qu'un pied !

- Considérer les dimensions des arbustes à maturité. Gaffe classique que de serrer les arbustes les uns contre les autres, ou contre les murs de la maison. Résultat : 15 ans plus tard, les arbustes sont coincés entre eux ou cherchent la lumière qu'ils n'ont pas parce que cachés par un congénère.

- Les structures. Si il y a quelque chose que j'apprends depuis peu et qui me marque beaucoup, c'est l'importance des structures. Pergolas, tonnelles, balcons, escaliers, sentiers, clôtures, etc. Tous ces éléments sont d'une importance capitale dans le jardin. Ils sont souvent les premières choses qu'on voit ou qu'on emprunte et ils se doivent d'être solidement construits, originaux ou simplement nets. On n'hésite donc pas à prendre le temps de bien les choisir et de les fabriquer.

- La répétition. C'est une des clés d'un tableau bien composé. Un méli-mélo de plantes peut satisfaire le passionné de plantes, mais lassera vite l'oeil par manque de cohérence. Il s'agit de trouver un équilibre entre la variété et la répétition ( je sais, ce n'est pas toujours facile !). On peut choisir de répéter dans plusieurs espaces une de nos plantes favorites, (une graminée, une vivace originale), ou une couleur, ou une texture. Ceci dit, cette règle est pour donner un lien entre les diverses plantations, on laisse quand même de la place à la petite nouveauté qu'on a déniché à la pépinière !

- On bouge ! Excepté les arbres et les gros arbustes qui sont difficiles à déménager, on ose bouger nos plantes. Elles ne sont pas mise en valeur à l'endroit où elles sont ? Bah ! on les déménage ! Un jardin est tout sauf statique. De plus, avec les années, les arbres environnants grossissent et certaines plates-bandes prennent ombrage. On devra donc trouver un nouvel emplacement à des végétaux qui requiert plus de lumière avant de les perdre définitivement. Meilleur moment pour les bouger ? Le printemps et surtout l'automne, car on aura eu tout l'été pour noter ce qui sera à changer de place.

- Original comme vous. Comme nous sommes tous différents, chaque jardin l'est également. On n'hésite pas à concrétiser nos idées, quitte à les modifier. Jardiner et aménager devraient être plaisant et valorisant. Et en plus, c'est sportif !

-Prendre le temps. Mon copain me la répète souvent celle-là (je suis du genre à accomplir 10 projets en même temps !). Il faut vraiment prendre le temps de bien faire les choses et être patient, évidemment. Le résultat n'en sera que plus beau. Il est donc normal que pour réussir son aménagement cela requiert quelques années !

Vous avez des trucs pour réussir votre jardin ? Faites-nous en part !


Commentaires

  1. Allo Jasmine! J'ajouterais de faire quelques recherches sur les plantes qu'on planifie acheter avant d'aller à la pépinière... Style besoins en lumière, largeur, hauteur, besoins en eau. Ca évite les coups de coeur et les dépenses abracadabrantes! Ne pas trop 'tasser' nos végétaux dans le but de remplir une plate bande le plus rapidement possible. On doit ensuite tout déplacer parce que ça étouffe...
    Voilà, 2 conseils d'une apprentie-jardinière. Bye!

    RépondreEffacer
  2. Merci beaucoup Rachel ! Effectivement, faire un plan de notre aménagement et une liste des végétaux qu'on tient à avoir est un must ! On s'assure d'avoir la bonne plante au bon endroit et de ne pas regretter nos choix. Merci pour tes deux trucs !

    RépondreEffacer
  3. Ton sujet est très bien traité, je vais regarder autrement les beaux jardins.
    Mes trucs:
    -noter sur un agenda, chaque année, les dates de floraison.
    -noter, à la fin du même agenda, les plantes à déplacer à l'automne: trop hautes devant, trop petites derrière, couleurs mal assorties, floraisons mal échelonnées, "trous" voyants après la floraison quand le feuillage fane.
    -faire au cours de l'été, sérieusement, la liste de quelques annuelles "bouche-trous".
    -ne pas oublier de les semer au bon moment.

    Quel casse tête! Et il faut assumer les ricanements de ceux qui ne comprennent pas que nos plantes déménagent tant...

    RépondreEffacer
  4. Tes précisions sont bien appréciées la fourmi ! Un carnet de notes pour le jardin est indispensable pour quiconque ne veut rien oublier ! J'en ai un moi-même et il est ma seconde mémoire.

    J'en profite pour ajouter un truc : Créer des massifs. Il va de soi qu'un type de végétal planté en massif a plus d'impact visuel. Bien sûr, qu'un sujet isolé qui offre une architecture au jardin est bienvenu. Encore là, il s'agit de trouver un équilibre entre les masses, leur répétition et les sujets isolés.

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette