Disparition d'un grand personnage

Jeudi dernier, le Québec perdait un éminent professeur-chercheur et spécialiste en écologie, M. André Bouchard. Si vous avez lu le journal le Devoir le 6 mars dernier, vous êtes sûrement tombé sur l'article de Louis-Gilles Francoeur qui résume bien le parcours impressionnant et le legs important du biologiste pour le Québec et Terre-Neuve.

Sans conteste, nous devons beaucoup à M. Bouchard. Pour ne nommer que quelques-unes de ses empreintes :  instigateur de la création des Parcs-nature de Montréal,  conservateur du Jardin botanique de Montréal de 1975 à 1996, co-fondateur de la Société d'animation du Jardin (qui deviendra par la suite les Amis du Jardin botanique), commissionnaire sur la Commission Coulombe pour la gestion des forêts et récemment, auteur du livre "Marie-Victorin à Cuba. Correspondance avec le frère Léon". Si vous désirez en savoir davantage sur le personnage, je vous invite à lire le communiqué très intéressant du Jardin botanique de Montréal.

Je salue le grand homme.

Commentaires

  1. Merci beaucoup, Jasmine. Je rencontre, grâce à votre billet, cet homme intéressant.

    RépondreEffacer
  2. Merci Ruth d'apprécier l'information!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !