Les premières fleurs des prés fleuris

Alors que la plupart des gens ronchonnent parce qu'il pleut, moi, je suis très heureuse pour nos prés fleuris. Nous avons trois grandes plates-bandes en façade de la maison qui ont chacune leur pré fleuri avec leurs caractéristiques.


Pour ceux et celles qui s'y connaissent pas trop sur le sujet, un pré fleuri est une recomposition d'une prairie, ou d'un champ si vous aimez mieux, mais attention, l'adjectif fleuri ici a beaucoup d'importance ! Ce n'est pas un champ de mauvaises herbes (quoiqu'il y en a de très belles !), c'est un concentré de plantes florifères qui donnent un spectacle coloré tout l'été. 


Notre premier pré est la butte, située au centre du terrain. Nous l'avons ensemencé en juin 2008 et nous avons tellement aimé l'effet qu'on a décidé d'ajouter deux autres prés, soit un dans la plate-bande en quart de cercle encadré par nos nouveaux sentiers de pavés et le stationnement (pré 2 en photo), ainsi que la plate-bande située sous le bouleau près de la rue (pré 3). 

Il existe sur le marché plusieurs mélanges de semences pour prés fleuris élaborés par différentes compagnies. J'aurais bien aimé acheter chez Indigo, mais ils ne vendent qu'en très grosse quantité, soit à partir d'un kilo. Nous avons donc opté pour le mélange Downeast mixture qui contient des annuelles qui se resèment ainsi que des vivaces. En ce moment, on assiste à la floraison de la Julienne des dames (Hesperis matronalis), jolie plante de la famille des crucifères (les choux). Vous pouvez voir aussi sur la photo, une jolie fleur très voyante avec sa robe orangée, celle-là, elle fleurit déjà depuis deux semaines, mais son nom m'est inconnu (malheureusement la compagnie ne fournit pas tous les noms latins des plantes de son mélange). On suppose que c'est une bisanuelle ou une vivace puisque l'été passé elle ne fleurissait pas et elle présente de bonnes racines. Je me mettrai à la recherche de son nom...
Les autres prés eux sont encore au stade de développement des semis...Le pré 2 contient en majorité le mélange Downeast. Toutefois, une mince bande de terre de ce pré contient un autre mélange pour l'ombre et le demi-soleil, le  Shade mix. Ce même mélange a été saupoudré sur le pré 3 qui est ombragé légèrement par le bouleau. Nous verrons donc de nouvelles annuelles et vivaces poindrent de ces endroits.

Jusqu'à maintenant, nous sommes très satisfaits des plantes qu'on retrouve dans le mélange; il est bon d'être surpris par la beauté des plantes sauvages. On sème à la volée des petites graines qui sont muettes sur leur nom et dont on ne décide pas vraiment de leur emplacement. C'est là toute la magie du pré fleuri. Alors que le reste de notre jardin est plus formel, ces trois prés présentent les attraits de l'improvisation. À mes yeux, c'est le summum du champêtre !

***
Pour réaliser un pré chez soi 

Même si vous possédez un petit carré de jardin, il est possible de faire un pré fleuri.  Vous achetez un mélange de graines de votre choix ou vous créez le vôtre si vous êtes un connaisseur. Un mélange contenant des vivaces est tout indiqué pour un projet à long terme et il vous fera économiser sur l'achat de plantes. On choisit un mélange adapté à nos conditions (exposition ensoleillée ou semi-ombragée, sol sablonneux ou argileux, etc.)

Ensuite, il faut mettre à nu le sol qui recevra les semences. Il est très important de retirer le maximum de mauvaises herbes. On retournera le sol à la fourche (sur 20 cm de profondeur pour les sols non-cultivés et 10 cm pour les sols cultivés) puis on ratisse avec un râteau pour égaliser la surface. Vous pouvez attendre deux à trois semaines entre cette première étape et l'ensemencement. Vous verrez apparaître les mauvaise herbes qui se faisaient subtiles et vous pourrez les arracher facilement. J'avoue avoir sauter cette étape : nous avons ensemencer directement après la préparation du sol. On a donc du désherber plus tard à travers les nouvelles pousses du pré, et pour le faire efficacement, il faut connaître un tant soit peu ses mauvaises herbes.

Vous êtes prêts à ensemencer ? Idéalement, on ensemence au début du printemps ou à la fin de l'automne. Pour faciliter la tâche, on mélange nos graines à du sable: ce sera plus facile à étendre et on saura où on aura saupoudré. Ensuite, on passe un râteau doucement sur les semences pour les recouvrir et on arrose. S'il pleut les jours suivants, on est content. Sinon, on arrose lorsque la plate-bande semble souffrir de sécheresse.

Puis on est patient.

Et surtout, on ne désespère pas ! L'allure initiale du pré tient plus du champ de mauvaises herbes que d'autre chose. Il y a un risque pour que vos voisins trouvent votre plate-bande pas très jolie à ces débuts...Mais après la floraison, ils viendront vous complimenter ! Votre patience sera alors bien récompensée par la vue des belles qui se font butiner par les abeilles et se dorent au soleil d'été.  Et les enfants adorent aller cueillir les fleurs du pré. Ne trouvez-vous pas d'ailleurs que les prés rappellent l'enfance ?
Vous pourrez suivre l'évolution de nos prés fleuris tout l'été. En espérant que d'autres adeptes des prés se joindront à nous !

Les prés fleuris sur le net :
Landlife projects : des projets de revitalisations de quartier avec des prés fleuris
Veseys et Indigo : achat de semences en ligne
Université catholique de Louvain : informations générales sur les prés

photos par Jasmine, les 3 premières datent du 28 mai 2009, la dernière montre le pré #1 au milieu de l'été 2008

Commentaires

  1. J ai deja eu chez moi a Drummondville 1035 pieds carré sur un coté de la devanture de mon terrain des fleurs sauvage . J en garde un tres beau souvenir,cet été -là des voitures et des voitures ont défilées devant ma maison car c était tout nouveau .

    RépondreEffacer
  2. Merci pour le commentaire, Diane !
    Les prés fleuris ont le don de faire tourner les têtes ! Ça change de la plate-bande bien rangée !

    Cette année aussi nos prés ont capté le regard des passants. Je dirais que le seul côté négatif, c'est la terre qu'on avait commandée et qui était contaminée de semences de mauvaise herbes ! Disons qu'on a eu un sale boulot de désherbage à faire toute la saison !
    Sinon, on adore les prés nous aussi!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !