De l'ail, s'il-vous-plaît !


Une lectrice de mon blogue m'a demandé récemment où pouvait-elle se procurer des bulbes d'ail à planter cet automne. Étant moi aussi une future acheteuse d'ail pour mon jardin, je suis allée fouiner sur le net pour vous et j'ai pu faire une jolie récolte d'infos !

Je suis tombée sur le site très intéressant de Manon Collard, qui réfère les curieux sur l'ail à la page d'André Grenier, "Tout sur l'ail". Ce fut une lecture très intéressante, voici ce que j'en retiens :

- Il y a l'ail à collet mou (qu'on retrouve souvent en épicerie et qui est cultivé sous les climats doux) et l'ail à collet dur (voir onglet "Mes notes sur l'ail"). Il semblerait que les deux se plantent bien au Québec.

- On peut choisir de planter son ail à l'automne, juste avant que le sol ne gèle (du début à la mi-novembre dans la région métropolitaine). La récolte s'effectuera 9 mois plus tard, c'est-à-dire à la mi-juillet. Si on plante l'ail au printemps, je crois que sa récolte suivra de quelque peu celle de l'ail planté à l'automne.

- On plante les gousses d'ail à environ 4 à 6 pouces de distance et à 6 à 8 pouces de profondeur. On peut ajouter un paillis si on habite un région très froide, mais SEULEMENT après le premier gel pour éviter que la chaleur ne fasse germer l'ail. On devra dans ce cas retirer tôt au printemps le paillis afin que l'ail ne pousse sous celui-ci.

-Attention, si l'ail n'est pas récolté il peut devenir envahissant !

- Ne pas planter l'ail mou acheté à l'épicerie. N'acheter que d'un producteur local ou d'une source sûre ( j'ai trouvé de l'ail bio chez Vesey's, achat en ligne). On n'a qu'à acheter de l'ail qu'une fois dans sa vie : on récolte une partie et replante l'autre partie.

Ce n'est qu'un aperçu de l'information qu'on retrouve sur le site de Manon Collard et je vous invite fortement à aller lire le tout, c'est hautement instructif (ail éléphant, conservation de l'ail, tressage de l'ail et beaucoup de belles photos claires).

Évidemment, je vous reviendrai aussi avec ma culture de l'ail. J'ai bien hâte de m'y lancer et d'y goûter !

Image tirée de Wikipédia.

Note ajoutée en septembre 2012: Je vous invite à lire ma capsule expliquant la culture de l'ail dur publiée dans le magazine Coup de pouce d'octobre 2012. Retrouvez le magazine à votre bibliothèque publique!

Mes autres billets sur l'ail:
- J'ai planté mon ail 
- Pas m'ail fière
- Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette 

Commentaires

  1. Mon copain cultive plusieurs variétés d'ails du patrimoine canadiens, des espèces, des variétés en voie de disparition. C'est aussi une avenue très intéressante quand l'ail nous intéresse. Les bulbes sont vraiment plus gros et goûteux que ce qu'on retrouve dans le commerce. Nous avons de la Northern Quebec, de la Youguslavian... Si jamais cela t'intéresse, fais-moi signe par mon blogue.

    RépondreEffacer
  2. Merci pour ce sujet. Car si je "maîtrise" assez bien les fleurs, je débute en potager.
    Cette année, j'ai essayé-et bien réussi- les oignons de Trébons (variété locale très allongée).
    Au printemps, les commerces environnant n'avaient que de l'ail d'Argentine, ce qui me mettait hors de moi.
    Je vais donc me lancer grâce au Québec dans une nouvelle culture.
    Dans le sud de la France, en Gascogne, c'est quand même un truc indispensable.

    RépondreEffacer
  3. merci Véro pour ton offre, je la retiens !
    Effectivement, il est épatant de voir arriver sur nos marchés de l'ail de pays aussi loin que la Chine ou l'Argentine, quand cela semble si facile à faire pousser près de chez soi !!!

    RépondreEffacer
  4. J'ai bien aimé l'expérience.
    À la différence que j'ai planté au printemps. Mes bulbes étaient donc pas mal plus petits.
    Je tenterai de nouveau l'an prochain, mais à l'automne.
    :)

    RépondreEffacer
  5. ou acheter l'ail produit au Quebec.

    Merci

    RépondreEffacer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  7. Bonjour,

    Vous pouvez vous procurer de l'ail chez un producteur québécois (dans un marché) ou en ligne sur les sites suivants (que vous trouverez listés sur mon blogue sous la rubrique "Des sites qui cliquent pour les semences et les plantes":

    - Les Potagers d'antan, découvrir les fruits et légumes rares du Québec

    - Garlic Fram, vente de semences d'ail biologique du patrimoine (BC)

    - Jardin potager, Manon Collard (Qc)+liste de grainetiers sur son site

    - Horticlub, semences, plantes et bulbes

    - Veseys Canada, semences et plants

    Bonne plantation!

    RépondreEffacer
  8. Il y a aussi Ail du Kamouraska,semence,bulbes et aulx de tables
    Samour'Ail , semence et bulbes
    Eureka Garlic Aulx de variétés

    RépondreEffacer
  9. Merci chère personne anonyme pour ces trois nouvelles sources pour l'ail!

    RépondreEffacer
  10. De rien! Désolé de n'avoir aucun compte spécifique et bravo pour ton blogue vraiment super!

    RépondreEffacer
  11. Merci! L'anonymat peut être charmant...
    Au plaisir.

    RépondreEffacer
  12. J'ai vu aussi tout récemment, Goussecosmique.com
    Possible d'y réserver des fleurs d'ail et aussi de l'ail Music. On peut écrire via courriel pour plus d'infos.

    RépondreEffacer
  13. Le site est un site ami de Ail du kamouraska, en fait c'est que les deux jardinier se sont séparer le carré en 2(ca donne 2 triangle =) )

    Alors au plaisir!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Au coeur de l'été, une boisson rafraîchissante

Faire pousser des tomates à l'envers...