Rougir de plaisir




J'attendais ce jour depuis longtemps : les piments gorria (dit d'Espelette) rougissent enfin ! Ils sont nombreux sur les deux plants que j'ai mis dans un bac sur le côté Ouest de la maison : une bonne vingtaine de piments verts gros et petits. Sur ce lot, trois rougissent réellement. J'avais peur que le froid s'installe et que les piments ne devinrent jamais cramoisi ! Ouf, cela n'arrivera pas...


Bientôt, je pourrais les cueillir, les enfiler sur un fil, les faire sécher et hum !, les saupoudrer partout partout sur nos plats !

Informations sur les Piments:
Graines récoltées par une amie (Montréal) et semées le 13 mars 2009 à l'intérieur. Apparition des premières feuilles le 8 avril, les premières fleurs surgissent autour du 15 juillet, les fruits pointent de la mi-juillet jusqu'à aujourd'hui et les premiers piments rougissent autour du 23 septembre. Au total un bon 210 jours pour voir les fruits commencer à mûrir.

Détails sur la mutiplication des piments (et poivrons)

  1. Prévoyez le semis 12 à 9 semaines avant la date prévue de transplantation (habituellement, une dizaine après la dernière date prévue de gel). Plus la zone de rusticité de notre région est basse, plus on sème tôt!
  2. Semez à 1 cm de profondeur 2 graines par petit contenant (style petit pot de yogourt récupéré et perforé) dans un terreau à semis. Couvrir d'un plastique ou d'un dôme.
  3. Déposez les contenants près d'une source de chaleur: les graines aiment des températures entre 27 et 30 degrés Celcius pour germer.
  4. Lorsque les premières vraies feuillent sont bien visibles, transplantez les plantules les plus vigoureuses dans un terreau de croissance. Deux ou trois jours avant, on aura pris de pincer les cotylédons (les premières feuilles qui sont apparues et qui ne ressemblent pas aux vraies feuilles de piment). Ainsi à la transplantation, on enterre juste un peu la tige jusqu'au niveau de l'espace laissé par les cotylédons.
  5. Si vous vivez dans une région à saison courte, repiquez de nouveau vos plants, et ce 21 jours avant leur transplantation finale au jardin. Optez pour de pots d'une douzaine de cm de diamètre.
  6. Endurcissez les plants quelques jours avant qu'ils soient plantés, c'est-à-dire faites-leur connaître un peu la brise et la mi-ombre du monde extérieur! 
  7. Deux jours avant la plantation finale, pincez les deux feuilles du bas: vous allez enterrez la tige jusqu'à cet endroit. 
Photo : Bac à l'Ouest d'où débordent les Plectranthus argenteus, capucines 'Empress of India', Piments d'Espelette et où monte la Cobea scandens.


Commentaires

  1. Je suis contente de voir vos piments. Les miens viennent de la Société des plantes et je les ai rentrés avant hier, en même temps que les boules, dans l'espoir qu'ils aient envie de rougir comme les vôtres.

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Ruth,
    Ravie de faire connaissance avec une autre jardinière passionnée !
    Je vous souhaite le plaisir de voir rougir vos piments : le faites-vous à l'air libre ou les enveloppez-vous de laine comme pour les tomates ? Quant à moi, je dois dire que je laisse dame Nature choisir la destinée des récoltes : je laisse le tout dehors et je croise les doigts pour que la maximum de piments rougissent...
    Vous m'avez l'air d'avoir un joli potager et je vous souhaite d'abondantes récoltes et d'heureux plats maison !
    Merci de votre commentaire et à bientôt !

    RépondreEffacer
  3. J'ai fait le test finalement de rentrer quelques piments verts et de les faire rougir avec les autres...Et comme ils ont rougi plus vite que ceux resté dehors (mère Nature m'a fait un pied de nez), alors j'ai également rentré tous mes piments !
    Il n'y a que les fous qui ne changent pas d'idée !!!
    En tout, 20 beaux piments récoltés: c'est au delà de mes espoirs!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

J'adore vous lire!

Messages les plus consultés de ce blogue

Arracher des pissenlits, une guerre enrichissante

Une cabane dans un arbre...pour les grands !

Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage

Qu'ont en commun les oeufs, les bananes et le café?

Les meilleurs catalogues de semences (version papier) à consulter

Où acheter ses semences sur Internet

Gardez vos pissenlits!

Faire pousser des tomates à l'envers...

De l'ail, s'il-vous-plaît !

Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette